Tout est politique, France info

Tout est politique. Accueil de l'Aquarius : "La France a une vraie responsabilité et n'assume pas l'assistance à humanité en danger", déplore Philippe Gosselin

Le député du parti Les Républicains dans la Manche dénonce la réaction tardive de la France, au sujet de l'accueil de l'Aquarius, ce bateau de SOS Méditerranée avec 630 migrants à bord.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Philippe Gosselin, député du parti Les Républicains dans la Manche, mardi 12 juin sur franceinfo
Philippe Gosselin, député du parti Les Républicains dans la Manche, mardi 12 juin sur franceinfo (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

L'Aquarius fait route vers l'Espagne mardi 12 juin au soir. Le bateau de SOS Méditerranée, avec 630 migrants à bord, va être accueilli par les autorités espagnoles, après le refus de Malte et de l'Italie. Le gouvernement italien s'est attiré les critiques d'Emmanuel Macron. Le président de la République a dénoncé le "cynisme" et "l'irresponsabilité" des dirigeants italiens. Une réaction que désapprouve le député Les Républicains Philippe Gosselin. "Je trouve très gonflé cette façon de procéder de la France qui renvoie l’Italie devant ses responsabilités", a-t-il déclaré sur franceinfo, dans l'émission Tout est politique, mardi.

franceinfo : Que pensez-vous de la réaction tardive de la France ?

Philippe Gosselin : Je considère qu’il n’est pas sérieux de confier uniquement aux pays d’arrivée, comme la Grèce et l’Italie, l’unique responsabilité de la gestion des migrants. Mais là, il ne s’agit pas de gérer des déboutés du droit d’asile. Il s’agit d’assurer une mission d’assistance à personnes en danger. Je le dis très clairement, collectivement, la France a une vraie responsabilité et n’assume pas l’assistance à humanité en danger. Et je trouve très gonflé cette façon de procéder de la France qui renvoie l’Italie devant ses responsabilités, qui gentiment va donner une aide à l’Espagne mais laquelle ?  Je ne dis pas qu’il fallait leur donner le droit d’asile. Ça c’est un autre débat. Mais il fallait au moins accueillir ces enfants, ces vieillards, ces jeunes parce qu’on ne laisse pas ces gens sur la Mer Méditerranée.

Les invités

Danielle Simonnet, oratrice de La France insoumise, coordinatrice du Parti de gauche

Philippe Gosselin, député Les Républicains de la Manche

Erwan Balanant, député Modem du Finistère

Philippe Gosselin, député du parti Les Républicains dans la Manche, mardi 12 juin sur franceinfo
Philippe Gosselin, député du parti Les Républicains dans la Manche, mardi 12 juin sur franceinfo (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)