Tout comprendre, France info

Mort d'un proche : quels mots dire aux enfants ?

Lorsqu'un parent ou un proche meurt, on n'a pas toujours les bons mots pour en parler à nos enfants...

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Enfant déposant une rose à Saint Sulpice, en hommage aux victimes du Tsunami, 5 janvier 2005 © MaxPPP)

Au moment ou un proche décède, les parents se retrouvent démunis face aux émotions de leur enfant.

Doit-on le tenir à l'écart ? Comment expliquer la mort  aux enfants ? Que doit-on dire exactement ?

Ecoutez Sarah Paquentin, socio-anthropologue et Auteur du carnet "Je veux te dire" de la Maison d'Edition La Petite Gomme.

*"On doit dire la vérité aux enfants (...) aprés un décès on veut leur éviter du chagrin mais il ne faut pas leur mentir. (...)

Entre 5 et 10 ans, un enfant va comprendre que la mort est définitive.

Aprés les obsèques, il faut absolument faire comprendre à l'enfant qu'il est aimé et entouré (....) ce n'est pas parce que nous sommes nous même dans la peine qu'il faut laisser les enfants seuls face à leurs émotions"*

Pour vous aider à parler de la mort d'un proche à votre enfant, outre les ouvrages qui existent sur le sujet, n'hésitez pas à utiliser d'autres moyens de communication : dessin, écriture, peinture. Il faut que l'enfant puisse s'exprimer, créer aussi et se libérer des émotions qu'il ressent. L'idée est de transformer un chagrin en souvenir.

(Enfant déposant une rose à Saint Sulpice, en hommage aux victimes du Tsunami, 5 janvier 2005 © MaxPPP)