Tout comprendre, France info

Démarches et frais d'obsèques : nos conseils

En plus de la souffrance, les obsèques sont aussi souvent synonymes de coûts engendrés pour les proches.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(© Maxppp)

 

La douleur et la perte de repères causées par un décès ne facilitent pas la prise de décisions. Mieux vaut donc y avoir songé en amont pour ne pas se retrouver démuni devant la multitude de choix à faire. Quelles sont les premières démarches lorsqu’on est confronté au décès de quelqu’un ? D’abord appeler un médecin pour constater la mort et dans les 24 heures, effectuer la déclaration de décès à la mairie du lieu de décès. Il faut aussi contacter une entreprise de pompes funèbres, vérifier si le défunt avait une assurance décès et choisir : inhumation ou crémation selon les dernières volontés du défunt. Bref, beaucoup de choses à faire dans un moment où on peut manquer de courage. Sans oublier que l’organisation des funérailles a un coût non négligeable. 

Sachez également que la personne qui s’occupe des funérailles peut obtenir le prélèvement  des sommes nécessaires au paiement de tout ou partie des frais d’obsèques à partir des comptes bancaires du défunt, mais dans la limite de 5 000 euros. Pour choisir une entreprise de pompes funèbres habilitée, vous pouvez vous rapprocher de votre Mairie, des établissements de santé, des salles d'accueil des chambres mortuaires ou funéraires où des listes sont consultables.

(© Maxppp)