Tendance jazz, France info

L'hymne à l'Afrique de Marcus Miller

Marcus Miller consacre son nouvel album "Afrodeezia" aux musiques noires et à leurs racines.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(© Afrodeezia, retour aux sources pour Marcus Miller)

Un peu plus de 18 mois après avoir été nommé artiste de l’Unesco pour la paix et porte-parole du projet La route de l’esclave , Marcus Miller, qui avait été bouleversé en visitant l'Ile de Gorée au Sénégal en 2012, célèbre l'Afrique dans son nouvel album. Il se penche sur ses racines et sur celles des musiques noires. Il propose ainsi un voyage à travers le temps et à travers les continents.

Pour Afrodeezia , Marcus Miller est allé à la rencontre de musiciens africains, associant leurs sonorités à celles de sa basse. Mais on entend aussi dans cet album les rythmes du Brésil, de la Caraïbe et ceux des musiques urbaines américaines, grâce à de très nombreux invités.

Marcus Miller en concert le 7 avril à Clermont Ferrand, le 8 avril à Lyon, le 9 avril à Grenoble, le 10 avril à Chambéry, le 13 avril à Paris à l'Olympia, le15 avril à Marseille, le 16 avril à Toulouse, le 17 avril à Bordeaux, le 18 avril à Rouen et le 21 avril à Lille.Festival Blues autour du Zinc du 19 au 29 mars à Beauvais avec notamment Kyle Eastwood et Otis TaylorRenaud Garcia Fons en concert le 22 mars à l'Espace Culturel de Préfailles.

(© Afrodeezia, retour aux sources pour Marcus Miller)