Tendance jazz, France info

L'hommage original de Thierry Peala au cinéma

Le cinéma a souvent été une source d’inspiration pour les musiciens de jazz. Le chanteur Thierry Peala, associé au pianiste Bruno Angelini et au saxophoniste Francesco Bearzatti, le prouve.

(©)

 Le trio a choisi de de rendre hommage au 7e art
dans son troisième album Move is . Il ne propose pas une relecture
de musiques de film mais des compositions originales inspirées de douze longs
métrages sélectionnés par le trio.

Des
films choisis pour leur liberté de ton et de style, une liberté qui sied bien à
Thierry Peala. Depuis ses débuts, le chanteur qui possède d’évidentes qualités
vocales a toujours privilégié la création aux reprises formatées. Une exigence qui
fait de cet album une vraie réussite.

 Le
trio Peala / Angelini / Bearzatti à retrouver en concert vendredi à Butry dans
l’Oise en clôture du festival Jazz au fil de l’Oise et le 18
janvier à Paris au New Morning.

On ne quitte pas tout à fait le cinéma avec la
réédition de Sunday, un album du compositeur de musiques de films
et arrangeur, Michel Colombier qui signa aussi dans les années soixante-dix
quelques disques sous son nom. Pour Sunday , album sous influence
fusion et aux forts accents funk, Michel Colombier avait réuni en studio la
crème du jazz américain de l’époque : Herbie Hancock, Jaco Pastorius,
Michael Brecker, Larry Carlton, Steve Gadd et quelques autres.

(©)