Tendance jazz, France info

L'électronique de Magic Malik et le jazz rock de Magnus Oström

Le flûtiste Magic Malik publie Tranz Denied et le batteur Magnus Oström Searching for Jupiter.

(©)

Il y a plus de quinze ans que
Magic Malik fait entendre sa flûte sur bon nombre de projets, les siens et ceux
des autres. Sa route musicale a croisé celles de Julien Lourau, Steve Coleman, Saint
Germain ou encore Laurent Garnier. Musicien insaisissable, il n'est jamais là où
on l'attend. Cet expérimentateur, toujours à la recherche de nouveaux sons
en fait une nouvelle fois la preuve avec son dernier album " Tranz
Denied ". Magic Malik abandonne le jazz au cœur de ses albums précédents
pour la musique électronique, épaulé notamment par DJ Oil et par le metteur en
sons Gilbert Nouno. Avec cet album où il se
fait aussi chanteur, Magic Malik tourne une nouvelle page. 

Magnus Oström fut jusqu'en 2008, le
batteur du trio suédois E.S.T. La mort brutale d'Esbjorn Svensson le leader du
groupe l'a conduit  à mener ses propres projets. Son premier album,
il y a trois ans, fut celui du deuil. Le second " Searching for
Jupiter ", s'il porte encore sur certains morceaux l'empreinte des années
E.S.T, est plus nettement d'inspiration jazz rock.

Rendez-vous :

Magic
Malik en concert le 4 octobre à Brives La Gaillardes, le 12 octobre à
Genevillers, le 17 octobre à Guyancourt et le 9 novembre à Montpellier.Gwoka Jazz Festival à Paris au New Morning du 27 au 29 septembre.Orchestre National de Jazz en concert le 28 septembre à Paris à l'Institut du Monde Arabe avec le projet "Caravane" inspiré de la musique traditionnelle marocaine.

(©)