Cet article date de plus de huit ans.

"Lille Piano(s) Festival" et "Cléopâtre" à l'Opéra de Marseille

écouter (4min)
Cette semaine dans "Tendance Classique", un coup de projecteur sur "Lille Piano(s) Festival" et sur la nouvelle production de "Cléopâtre" de Massenet à l'Opéra de Marseille.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Le premier coup de projecteur sera pour Lille qui, depuis
hier et jusqu'à demain soir, prend un grand bain de pianos . Avec un
"S". Beaucoup de classique mais aussi du jazz et des initiatives
destinées au jeune public. Jean-Claude Casadesus et son Orchestre national de
Lille se démultiplient. 37 concerts et 50 solistes en 72h. L'orchestre et son
chef accompagnent notamment François-Frédéric Guy, un des meilleurs interprètes
actuels de Beethoven, dans l'intégrale des 5 concertos.

Au fil des programmes de Lille Piano(s)Festival s'égrènent des noms de stars comme Anne Quéfellec, Franck Braley, Claire
Désert, Giovanni Bellucci ou Jean Efflam Bavouzet
mais aussi ceux de jeunes
talents
: Jonas Vitaud, Wilhem Latchoumia, Guillaume Vincent... Un festin
pianistique pour tous publics.

Deuxième coup de projecteur :la nouvelle production de Cléopâtre de Massenet à l'Opéra de Marseille. Béatrice Uria-Monzon
chante le rôle-titre et Lawrence Foster dirige
. 1ère aujourd'hui et trois autres représentations jusqu'au 23 juin.

Cléopâtre sur scène est une rareté . On en dira
autant de Pénélope de Fauré que le TCE à Paris programmera jeudi 20
et du Nain de Zemlinsky que l'Opéra de Metz présentera du 21 au 29
juin.

Coup de projecteur (obligatoire) sur les premiers festivals .
A Saint-Denis , le jeune Raphaël Pichon (dans son cas, on hésite entre "jeune"
et "surdoué") dirigera dans la Basilique, la Passion selon St
Jean
de Bach mardi 18. A
Auvers sur Oise , l'un des plus grands festivals de musique classique
célèbre ses 33 ans jusqu'au 5 juillet.

En juillet prochain, le Festival de Radio France et Montpellier
"révèlera" l'opéra Mme Sans-gêne de Giordano. Les
interprètes seront les mêmes que pour Thérèse de Massenet, l'an
dernier, qui parait en CD. La chanteuse Nora Gubisch et le chef Alain
Altinoglu.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tendance classique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.