T'as vu l'info ?, France info

T'as vu l'info ? Si tous les "orphelins" des grands partis politiques se donnaient la main

Sylvia Pinel, présidente du PRG, veut réunir les "orphelins" des ex-grands partis politiques. Cela n'a pas échappé à Guy Birenbaum.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
Guy BirenbaumRadio France

Mis à jour le
publié le

Sylvia Pinel, co-présidente du Mouvement radical.
Sylvia Pinel, co-présidente du Mouvement radical. (PASCAL PAVANI / AFP)

Il y a des matins où toutes les planètes s’alignent. Soudainement la vérité éclate comme une sorte d’évidence. Mais je dois dire que je n’aurais jamais cru rendre hommage à celle qui permet cette sorte de perfection aujourd’hui : Mme Sylvia Pinel ! Mme Pinel est co-présidente des radicaux de gauche. Mardi 19 décembre, dans Le Figaro, on apprend en lisant un compte rendu de son interview, lundi, au Talk Le Figaro, qu’elle veut attirer "les orphelins des ex-grands partis qui ne s’y retrouvent plus". "Les orphelins des ex-grands partis qui ne s’y retrouvent plus." Mme Pinel cite un de ces orphelins : Manuel Valls.

Un toit pour ces sans-familles

Mais elle devrait aller plus loin, à droite. Parce que plus à droite, il y a un autre orphelin d’un grand parti à qui Libération consacre deux pages pour raconter ses malheurs. Florian Philippot a installé lundi son association Les Patriotes dans un appartement de Saint-Ouen. Et pas n’importe quel appartement, un appartement loué à Marcel Campion, le fameux forain, celui de la grande roue de la Concorde.

Ce n’est pas tout, j’apprends que Les Républicains pourraient être contraints de vendre leur siège de la rue de Vaugirard. Tout ça alors que les socialistes vendent leur siège de la rue de Solferino. On dira ce qu’on veut mais Emmanuel Macron aura au moins fait beaucoup pour le marché de l’immobilier parisien.

J’ai une idée. Toutes ces orphelines et ces orphelins sans partis, sans siège, sans famille, si on les regroupait tous dans un seul immeuble ? Dans une seule maison ? Adossée à la colline. On y vient à pied, on ne frappe pas, ceux qui vivent là ont jeté la clé. On se retrouve ensemble, après des années de route, et on vient s'asseoir autour du repas. Tout le monde est là, à cinq heures du soir. Et justement, justement...

Le dicton du jour 

À la saint Urbain, il ne faut pas jeter tous les orphelins des partis, avec l’eau du bain.

Sylvia Pinel, co-présidente du Mouvement radical.
Sylvia Pinel, co-présidente du Mouvement radical. (PASCAL PAVANI / AFP)