T'as vu l'info ?, France info

T'as vu l'info ? La réalité virtuelle pour gérer son stress en public

Une université suisse propose des stages à base de réalité virtuelle pour la prise de parole en public et la gestion du stress. Cela n'a pas échappé à Guy Birenbaum.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
Guy BirenbaumRadio France

Mis à jour le
publié le

Emmanuel Macron, alors ministre de l\'Economie, expérimente une visite virtuelle à Laval, en juillet 2016.
Emmanuel Macron, alors ministre de l'Economie, expérimente une visite virtuelle à Laval, en juillet 2016. (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)

Il y a plus de 80 candidats qui rêvent de se présenter à l’élection, des connus et des inconnus. C’est à eux tous que j’ai pensé lorsque j’ai découvert sur le site du journal suisse Le Temps que l’Université de Lausanne lance une formation "Charisme et présentation en public", qui a pour objet d’aider à vaincre le trac lié à la prise de parole en public et à gagner en assurance. 

Vous me direz que ça n’a rien de neuf. Sauf que la grande nouveauté de cette formation, c’est que la réalité virtuelle est utilisée pour traiter l’angoisse. C’est donc avec un casque de réalité virtuelle vissé sur les yeux que les participants pourront s’entraîner, dans une salle de l’université. Le casque leur donnera l’illusion d’être dans un  grand auditorium. Ils pourront même avoir l’impression qu’ils s’élèvent à des hauteurs vertigineuses, tout ça pour les déstabiliser. Quant au public il sera simulé par des avatars.

Tel un des Daft Punk, le stagiaire pourra se tester face à des avatars

J’ai un fantasme… J’adorerai voir Emmanuel Macron, si sûr de son talent, équipé comme un des Daft Punk, finir par croire qu’il est 10 mètres au-dessus du sol. En face de lui des avatars d’ouvriers victimes d’un plan social, en tee-shirt… Tout ce qu’il aime.

Sans compter que les formateurs pourront commander les avatars pour les faire réagir. Confrontés à un discours peu convaincant, certains avatars quitteront la pièce, tandis que d’autres s’endormiront. Malheureusement ils ne pourront que faire semblant de lui déchirer sa chemise…

Les inscriptions pour la formation qui a lieu le 29 septembre sont ouvertes jusqu’au 15 septembre. Attention, il n’y a qu’une douzaine de places et ça coûte 880 euros de 8h30 à 17h30. C’est quand même beaucoup moins cher qu’un meeting organisé par Bygmalion.

Le dicton du jour

"A la saint Adrien, les candidats s’entraînent pour ne pas perdre leurs moyens…"

 

Emmanuel Macron, alors ministre de l\'Economie, expérimente une visite virtuelle à Laval, en juillet 2016.
Emmanuel Macron, alors ministre de l'Economie, expérimente une visite virtuelle à Laval, en juillet 2016. (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)