T'as vu l'info ?, France info

T'as vu l'info ? "Juju", "Jacquot" et l'importance d'être bien assis quand on est ministre

Les ministres Julien Denormandie (Juju) et Jacques Mézard (Jacquot) ont préféré des chaises en plastique à des fauteuils XVIIIe pour une séance photo. Cela n'a pas échappé à Guy Birenbaum.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
Guy BirenbaumRadio France

Mis à jour le
publié le

Le ministre de la Cohésion des territoires, Jacques Mézard (à gauche) et Julien Denormandie, secrétaire d\'Etat à  la Cohésion des territoires (à droite) à l\'Elysée, le 28 août 2017.
Le ministre de la Cohésion des territoires, Jacques Mézard (à gauche) et Julien Denormandie, secrétaire d'Etat à  la Cohésion des territoires (à droite) à l'Elysée, le 28 août 2017. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Connaissez-vous "Juju" et "Jacquot" ? Jacquot et Juju ne sont pas un couple de perroquets, ni deux clowns. Jacquot et Juju, ce sont les surnoms que donne en privé le président de la République au tandem formé par deux de ses ministres, le secrétaire d’Etat Julien Denormandie (Juju) et le ministre de la Cohésion des territoires Jacques Mézard (Jacquot). C’est la journaliste Nathalie Raulin qui leur tire le portrait dans Libération et j’adore l’anecdote qu’elle raconte au début de son article. Le photographe de Libération Roberto Frankenberg propose à Juju et Jacquot de s’asseoir dans un petit salon régence de l’Hôtel de Castries. Mais là Juju se cabre. Les fauteuils XVIIIe siècle qu’on leur propose ont des dorures. Juju explique : "On ne va pas me prendre en photo là-dessus, alors que je ne me suis jamais assis là. On va s’en prendre plein la tête sur les réseaux sociaux." Bien vu Juju. Jacquot est un peu étonné par la remarque de Juju mais, nous dit Libé, Jacquot "a appris à se fier aux fulgurances ["fulgurances", oui] de son cadet de trente ans."

Lachez-vous, ne repassez plus vos chaussettes

Le fulgurant Juju à donc l’idée – hyperfulgurante – d’échanger pour la photo les fauteuils XVIIIe contre deux chaises de réunion en plastique. La prochaine fois, Juju devrait demander à Valérie Damidot de venir refaire la déco.

En tout cas, savoir que nous sommes gouvernés par des hommes de la trempe de Juju m’émeut. Mais ce n’est pas nouveau. Toujours dans Libération, toujours dans la catégorie portrait, la dernière page est consacrée à l’ancien Premier ministre, ancien ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve. Là attention, une amie de Bernard Cazeneuve a préféré garder l’anonymat vu le scoop qu’elle balance : "Le dimanche, le décontracté de sa tenue consiste à ne pas repasser ses chaussettes." 

Les chaussettes de Bernard Cazeneuve, les "fulgurances" de Juju et Jacquot.  Les présidents changent, les premiers ministres passent, les gouvernements se succèdent mais nos fulgurants ministres ne nous déçoivent jamais. Oublié le chômage, balayée la précarité, dépassée la morosité...  Soyez heureux !     

 

Le dicton du jour

À la saint Luc, nos ministres fulgurants ont tous un truc.

RADIO FRANCE / FRANCEINFO

Le ministre de la Cohésion des territoires, Jacques Mézard (à gauche) et Julien Denormandie, secrétaire d\'Etat à  la Cohésion des territoires (à droite) à l\'Elysée, le 28 août 2017.
Le ministre de la Cohésion des territoires, Jacques Mézard (à gauche) et Julien Denormandie, secrétaire d'Etat à  la Cohésion des territoires (à droite) à l'Elysée, le 28 août 2017. (LUDOVIC MARIN / AFP)