T'as vu l'info ?, France info

T'as vu l'info ? Benjamin Griveaux : sitôt nommé, déjà prêt à éponger

Benjamin Griveaux, nouveau porte-parole du gouvernement, compare son rôle à celui d'une éponge. Cela n'a pas échappé à Guy Birenbaum.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement.
Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Enfin, le remaniement a eu lieu et je découvre les nouveaux ministres et secrétaires d’Etat. La vérité, c’est qu’il y en a un que je vais surveiller comme le lait sur le feu, c’est le nouveau porte-parole du gouvernement. Vous savez que j’avais noué une vraie relation avec l’ancien porte-parole, Christophe Castaner. Je me dois de vous avouer la vérité, même si ma dé(m)ontologie va en prendre un coup : je le conseillais. J’étais même devenu son "personal coach".

C’est comme ça, qu’écoutant mes conseils matinaux, il avait fini par tenter et réussir un exploit : un compte-rendu du conseil des ministres, casqué et en Vélib'. Sans me vanter, je note que mon  "personal coaching" l’a conduit à la tête du parti La République en marche.

Cher Benjamin Griveaux, je n’irai donc pas par quatre pistes cyclables. Si vous aussi vous voulez vous affirmer, habiter la fonction, vous devez suivre mes conseils. Justement, je lis ce matin, un article dans Le Parisien, signé Myriam Encauoua et Pauline Théveniaud, sur Benjamin Grivaux : "Comment il veut renouveler le job !"

Une éponge ? Pas très "bottom-up", ça !

D’abord, Benji – vous permettez que je vous appelle Benji ? – il faut que vous arrêtiez de rouspéter, de rouméguer parce que vous n’êtes que porte-parole et que vous n’avez pas un autre portefeuille. Dans la start-up nation, porte-parole, c’est ce qu’on appelle en "team building", un "full-time job" disruptif basé sur le "bottom up". Je traduis ? "Tu fais ce que dit ton président ! Et si t’es pas content tu dégages !"

En tous cas, je lis dans Le Parisien, cher Benji, que vous voulez être un "amplificateur" mais aussi et il y a des guillemets, donc c’est vous qui parlez ou votre "entourage", vous voulez être "une éponge". Alors ça, c’est inepte. Une  "éponge" ? Personne ne peut faire un compte rendu du conseil des ministres sur une Scotch-Brite grattons verts ! Ni sur un tampon Gex triple action ! Laissez-moi quelques jours, Benji, et ensemble, "me and you, together", nous ferons mieux que Christophe "petit vélo" Castaner  En attendant, Benji, vous annoncez des déplacements dans toute la France. Voilà une bonne idée : un porte-parole, itinérant qui chante les louanges du gouvernement, de villes en villes. 

Le dicton du jour

À la saint Séverin, je ferai la carrière de Benjamin le pérégrin. 

RADIO FRANCE / franceinfo
  

Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement.
Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement. (LUDOVIC MARIN / AFP)