T'as vu l'info ?, France info

Max la menace

Il s'appelle Max l'arnaqueur et cet auto-stoppeur est un escroc. Depuis une quinzaine d'années, il a piégé des centaines voire des milliers d'automobilistes en se faisant passer pour un chef d'entreprise ayant été volé. Il obtient ce qu'il veut par sa seule force de conviction. Il aurait été aperçu du côté de Gruissan, dans l'Aude. L'Indépendant sonne l'alerte. Méfiez-vous des auto-stoppeurs !

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

 Ce matin, l’autre info est à Gruissan…

Oui et je veux lancer ce matin un cri d’alarme … Je n’ai plus un poil de sec depuis que j’ai appris par l'Indépendant qu'il y a quelques jours, Max l'arnaqueur a été repéré à Gruissan dans l’Aude….

Max l’arnaqueur ?

Max est l’auto-stoppeur le plus connu des routes de France. Également surnommé Max le Suisse, cet arnaqueur de haut vol qui a largement passé la soixantaine aurait été aperçu sur le littoral audois. Vendredi dernier, à la sortie de l'autoroute de Narbonne, une automobiliste dit l’avoir pris à son bord. "Il souhaitait aller à Narbonne-Plage, je lui ai dit que j'allais à Gruissan et que de là, il pourrait aller à Narbonne-Plage. " Et si elle l’a pris à bord c’est "parce qu'à son allure on voyait bien que ce n'était pas un stoppeur habituel ".  L’homme lui a expliqué être à la retraite et quitter Bordeaux pour venir s'installer dans le Sud. Il voulait voir la mer. Arrivé à Gruissan, l'homme a décidé d'y rester. La conductrice l’a déposé. Rien de plus. Mais en racontant cette histoire à des amis qui avaient été victimes de Max le Suisse, ils lui ont montré sa photo. Là elle a eu une immmmmmmense frayeur rétrospective. Elle avait conduit Max !!!

Et comment agit-il d’habitude ?

De nombreux articles décrivent depuis son mode opératoire qui a une quinzaine d’années. Plusieurs reportages télévisés lui ont été consacrés. Il y a même blog pour prévenir ses arnaques : stoppermaxlesuisse.over-blog.com. Mais c’est un article du Parisien datant de 2013 qui décrit le mieux son mode opératoire. Ses victimes racontent toutes à peu près la même chose. Elles prennent un auto-stoppeur qui dit être un homme d'affaires suisse, belge ou autrichien. Il raconte alors s'être endormi dans le train et s'être fait voler toutes ses affaires. Ou alors il affirme qu’on lui a piqué sa voiture sur une aire d'autoroute ou dans une station-service. Il n’a plus d’argent, plus de téléphone et veut se rendre à son consulat. Ses futures victimes décident de l’aider. Il ne leur réclame jamais rien mais ceux qui passent parfois plusieurs heures à discuter avec lui, lui proposent souvent de le dépanner de quelques dizaines d'euros qu’il promet de rembourser en laissant ses coordonnées. Évidemment son mail ou son téléphone sont faux. Max a encore frappé…

Alors Henri Guaino, je ne sais pas si vous prenez des auto-stoppeurs, mais la technique de Max me rappelle quelque chose. Max porte beau. Il présente bien. Il a la soixante passée élégante. Il est déjà parvenu à séduire des centaines voire des milliers de gens grâce à sa force de conviction, ses arguments. Il leur ment. Il les trompe. Mais toujours avec le sourire. Sans violence. Et il finit très souvent par obtenir d’eux ce qu’il veut… Max l’arnaqueur ferait un formidable candidat à la présidentielle, non ?

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)