T'as vu l'info ?, France info

Homme-sandwich, un métier d'avenir ?

Un jeune étudiant de Lisieux monte son entreprise. Cet homme sandwich moderne s'engage à faire la publicité de commerçants ou de marques sur un t-shirt dédié. Il prévoit même de créer un t-shirt à 20 000 euros sur lequel 78 entreprises pourraient trouver un emplacement. Si l'initiative est louable, on peut se demander si ce business ne dit pas beaucoup de la régression de nos sociétés.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Ce matin l’autre info est à Lisieux, en Normandie…

Après Ouest France il y a quelques jours, c’est le Pays d’Auge qui consacre un article à Richard Monnier, un étudiant de 24 ans en techniques de commercialisation à l'IUT de Lisieux qui a décidé de créer son entreprise pour financer ses études.

Quel est l’objet de son entreprise ?


Richard avec qui j’ai discuté au téléphone m’a expliqué les choses avec simplicité. Ses deux parents travaillent, il n’a droit à aucune bourse, il a besoin de gagner sa vie pour avoir un peu d’argent devant lui et parce qu’il ne veut pas, tout bêtement, que sa petite amie soit obligée de tout payer quand ils sortent. Alors Richard a eu une idée. De novembre à janvier, il se propose de porter sur lui pendant un mois, un t-shirt avec le nom, le logo, le numéro de téléphone d'une entreprise contre rémunération. Ce n’est pas une nouveauté, c’est juste, comme il le dit lui-même, une version améliorée de l'homme sandwich qui baladait un panneau publicitaire dans les rues de nos villes. D’ailleurs, il a eu cette idée quand une de ses profs lui a parlé d’américains qui vont jusqu'à se tatouer les logos d’entreprises à même la peau pour payer leurs études ou leurs dettes. Bienvenue au 21ème siècle…

Comment Richard se fait-il payer et combien ?

Il est auto-entrepreneur. Les entreprises le rémunèrent entre 150 € à 200 € par mois. Contre cette somme Richard porte donc un t-shirt sur lequel figurent leur nom, l’objet, l’adresse et leurs coordonnées, 7 jours sur 7, au minimum 12 heures par jour et pendant un mois. Richard vise surtout au départ des entreprises lexoviennes mais il a un autre projet, plus ambitieux : le t-shirt à 20 000 €. Un t-shirt avec 78 logos d’entreprises. L'emplacement d'un logo pour six mois coûte 260 € mais on peut négocier avec Richard. Comme il me l’a raconté, il est confronté tous les jours à de petits entrepreneurs qui sont intéressés mais qui n’ont pas 260 euros parce qu’ils ils ont déjà du mal à se sortir un salaire. Dans ce cas, Richard marchande et le prix peut baisser. Par ailleurs en plus du t-shirt, les logos seront aussi présents sur son site Internet www.letshirta20000euros.com. Je rassure nos auditeurs, comme il commence à faire froid dans la belle campagne normande, Richard mettra un termolactyl sous son t-shirt publicitaire. Alors si des marques, des commerçants sont intéressées, je mets les coordonnées de Richard sur le site de France Info. Jean-Marie Le Guen, le gouvernement dont vous être membre n’arrive pas du tout à inverser la courbe du chômage, en dépit de promesses répétées, martelées même. Je pense donc que cette initiative méritoire d’un jeune étudiant entrepreneur doit vous réjouir, comme elle me réjouit. Mais, quand même, est ce que le retour d’un petit boulot comme « homme sandwich », en t-shirt, en France, en 2014, bientôt 2015, ce n’est pas le signe d’une régression et d'un pays qui va bien mal ?

Si vous voulez joindre Richard :  0622311485

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)