T'as vu l'info ?, France info

Hantise

De vrais chasseurs de fantômes ont pignon sur rue dans notre pays. Leur démarche s’inscrit dans celle d’un réseau nommé l’UFRP ; l’Union Française en Recherches Paranormales se présente comme un réseau national d'aide et de support pour toutes les personnes confrontées à des phénomènes de "hantise". Matériel moderne, analyses de vidéos et de sons, caméras infra rouge, rien n'est laissé au hasard !

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

 Ce matin, l’autre info est en Auvergne

Je ne sais pas Nicolas si vous croyez aux fantômes mais j’ai découvert dans La Montagne une équipe d’enquêteurs qui les chassent, l’équipe de Enquête Recherche Paranormal 03…

Comment ça ?

Ils passent leur temps libre à chercher des fantômes chez des particuliers qui en font la demande. Le message qui figure sur leur page Facebook est explicite : "Si vous avez des choses inexpliqués chez vous et qu'il se passe une activité d’ordre paranormal,nous pouvons vous aidez et venir enquêter sur place gratuitement nous sommes une association a but non lucratif. Laissez nous un message en privé et nous répondrons rapidement et bien sur nous respectons l’anonymat de la personne.Si vous entendez dans votre entourage des personnes confronter a des phénomènes paranormaux partager le message." La démarche s’inscrit dans celle d’un réseau nommé l’UFRP. l’Union Française en Recherches Paranormales qui se présente comme un réseau national d'aide et de support pour toutes les personnes confrontées à des phénomènes de hantise, c’est leur terme. Il y a 17 groupes qui interviennent dans toute la France (et en Belgique francophone), tous liés les uns aux autres afin de diffuser rapidement les demandes d'enquêtes et garantir une intervention de qualité. Ils interviennent gratuitement sur simple demande.

Pratiquement que font-ils ?

Le week-end dernier ils ont installé leur matériel dans les souterrains  de Cusset, dans l’Allier. Philippe et Christophe qui préfèrent parler d’ "esprit" ou d’"entité" plutôt que de fantômes sont venus récolter des preuves d’une vie après la mort dans la tour prisonnière, le musée et les souterrains de Cusset. Ils ont installé un matériel très fourni (des enregistreurs vocaux, des tensiomètres, des caméras et plein d’autres gadgets tout droit sortis d’un James Bond des années 60) pour trouver des preuves "scientifiques". Alors leur image souffre des inepties de tous les farfelus de l’ésotérisme mais eux, ils y croient, ils sont passionnés et ils font des centaines de kilomètres pour aller chez quelqu’un où des phénomènes inexpliqués ont lieu : des objets qui bougent tout seul, des sensations de froid, des bruits suspects. Pour savoir si les souterrains de Cusset sont habités il faudra patienter. Il y a un mois de travail : il faut écouter et réécouter les bandes puis visionner les vidéos. Nicolas Dupont Aignan, je ne vous demande pas si vous croyez aux esprits. Je sais que c’est oui, entre de Gaulle et un quasi retour au franc… Est-il honnête d’entretenir les Français dans le culte de revenants qui ne reviendront pas ?

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)