Si j'étais ..., France info

Si j’étais... Kim Kardashian

Karl Zéro s'est mis dans la peau de Kim Kardashian, star de la téléréalité victime d'un braquage en plein Paris, lundi 3 octobre.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Kim Kardashian le 7 septembre 20156 lors du dîner du \"Girl\'s Lounge\" à New York.
Kim Kardashian le 7 septembre 20156 lors du dîner du "Girl's Lounge" à New York. (SLAVEN VLASIC / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Si j’étais Kim Kardashian, je me sentirais toute nue, enfin, encore plus qu’à l’accoutumée. Je ne sais pas si vous êtes au courant, je conçois qu’il y a peut-être d’autres infos plus importantes, mais dans la nuit de dimanche à lundi, des voyous m’ont braquée ! Oh, j’ai eu si peur ! Ces gangsters ont mis un énorme pistolet sur ma tempe, et m’ont piqué pour neuf millions de bijoux, dont quatre rien que pour la bague que mon Kanye m’a offerte pour notre mariage. La grosse en diamant que je présentais encore fièrement il y a trois jours sur Instagram, tu sais la photo avec mes gros nichons en arrière-plan.

C’est peut-être ça qui leur a donné l’idée de venir, pas mes seins, la bague. A l’avenir, je prend la résolution d’être plus prudente avec les réseaux sociaux. Je vais me limiter à un tweet maxi tous les quarts d’heure, et je n’exhibe plus la quincaillerie. Je m’en tiens au strict minimum : fesses, seins, fesses, seins.

Le Quai des Orfèvres, une vraie no-go zone

Si j’étais Kim Kardashian, je me demanderais qui a fait le coup, bien sûr. Et j’aurais un doute. Ces petits salauds étaient, parait-il, déguisés en policiers. Mais moi, je n’ai jamais vu un uniforme de policier français, rien ne me prouve que ça n’était pas vraiment des policiers français ! L’autre fois sur la Fox, juste avant de venir pour la Fashion Week à Paris, j’ai regardé – lovée en nuisette de satin sur les genoux de Kanye, sur notre canapé en peau de tigre blanc – un reportage très bien fait sur les "no-go zones".

Le journaliste transpirait, il déconseillait de venir à Paris, mais disait que si on était vraiment obligé, il fallait impérativement éviter le coin du quai des Orfèvres. Il s’y passe des trucs horribles ! Viol de Canadienne, vol de cocaïne, j’en passe et des pires, j’en ai encore froid dans le dos ! Je l’ai dit aux enquêteurs de la brigade de répression du banditisme qui m’ont interviewée, à côté du quai des Orfèvres, rue de Lutèce, juste avant que je reparte dare-dare en jet privé retrouver mon Kanye à New York. Ici, à Paris, on ne se sent pas en sécurité ! D’ailleurs même mon amie NKM le dit !

Ça n’a pas eu l’air de leur plaire, que je les soupçonne. Ils ont été impolis, ils m’ont dit : "Madame, vous commencez à nous faire kardashier !" N’empêche, ça m’empêchera pas de penser qu’ils sont partis en vélo, mes agresseurs, et il n'y a qu’à Paris que j’ai vu autant de policiers à vélo. Vos "hirondelles".

Et la sextape ?

Si j’étais Kim Kardashian, je me rassurerais en me disant que tout ça, finalement, ça devrait bien relancer mon petit business. On va pouvoir tourner une suite à "L’Incroyable famille Kardashian", on appellera ça : "Les Experts chez les Kardashian", et je vous parie qu’au bout de 52 épisodes, on coincera le cerveau du gang. Un indice ? Mon petit doigt me dit que c’est un habitué de la rubrique faits-divers, et que son nom se termine en "i". Non vous ne voyez pas ? Sarkozy ? Morandini ?

Si j’étais Kim Kardashian, ce n’est pas tant la disparition de mes bijoux qui m’ennuierait. Ils sont assurés, mon Kanye pense à tout, en plus c’était des répliques, y’en a maxi pour 150 $. Non ce qui me chagrine, c’est surtout le vol de mes deux portables. Parce que dedans, point de vue photos, vidéos, y a du très très lourd. Enfin vous me comprenez, y’en a pour beaucoup plus que dix millions. Ma sextape avec Ray J. de 2007, à côté c’est "Belle et Sébastien". Là, il y a ma nuit de noces avec Kanye. Les mecs, s’ils revendent ça, ils vont se faire des couilles en or. En plus, quand ils m’ont ligotée, je n’étais pas maquillée, la honte, ils m’ont prise en photo avec mon portable. T’imagines le prix quand ça va sortir ? "Kim pas maquillée et ligotée" ? Et moi je vais rien toucher ?

 

 

 

Kim Kardashian le 7 septembre 20156 lors du dîner du \"Girl\'s Lounge\" à New York.
Kim Kardashian le 7 septembre 20156 lors du dîner du "Girl's Lounge" à New York. (SLAVEN VLASIC / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)