Rencontre avec..., France info

Jean-Yves Cendrey : "Je suis électro hyper-sensible"

"Il existe des gens qui ont besoin de vivre enmurés." Cette phrase peut paraître absurde pour les lecteurs de plus de 25 ans. C'est pourtant le cas de Jean-Yves Cendrey, qui s'est aperçu il y a quelques mois qu'il ne supportait plus les ondes électromagnétiques.  Il raconte cette maladie dans son nouveau livre Shproum, qui sera publié en France le deux octobre prochain, aux éditions Actes Sud. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Cela fait six ans que Jean-Yves Cendrey habite à Berlin avec sa femme Marie N'Diaye. Mais depuis quelques mois, il souffre de migraines, artroses, douleurs diverses, il a du mal à respirer... Il se lance alors dans la rédaction d'un livre sur ce phénomène.

Après des mois de soucis de santé, il finit par comprendre qu'il est devenu "électro hyper-sensible". Autrement dit, il est allergique aux ondes électromagnétiques présentes dans les téléphones portables, Wifi, antenne relais. Il se lance alors dans un véritable enquête à propos de ce mal, qui pénètre son corps.

Le "récit de mon mal"

Contraint à changer de quartier, il a déménagé dans une maison aux murailles épaisses afin de se protéger. S'il reconnaît que les humains sont capables de supporter un nombre importants d'ondes sans présenter de problèmes de santé, il explique qu'il a atteint son seuil  limite.

Dans Shproum, son nouveau livre qu'il sous titre "Récit de mon mal", l'auteur raconte donc sa maladie.

(©)