Question de choix, France info

Question de choix. Les vieux meubles peuvent encore servir !

Nous renouvelons notre mobilier tous les 10/15 ans. L’ère n’est plus à l’armoire normande que l’on se transmet de génération en génération. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Eco mobilier a mis à la disposition des usagers 4 000 points de collecte sur le territoire français. 
Eco mobilier a mis à la disposition des usagers 4 000 points de collecte sur le territoire français.  (ANDREW FRANCIS WALLACE / TORONTO STAR / GETTY IMAGES)

Mais que faire des meubles dont on veut se débarrasser ? Eco mobilier vient d'obtenir son ré-agrément pour six ans. Cet organisme collecte et recycle les meubles usagés.

Que faire des meubles qui n’ont plus leur place à la maison ?

Vous pouvez les confier à Eco mobilier, le programme de recyclage mis en place par les fabricants et les distributeurs. Eco-mobilier, le seul organisme habilité à collecter et à recycler les meubles, est financé par l’éco participation que paient les consommateurs quand ils achètent un produit  neuf.

4 000 points de collectes ont été mis à la disposition des particuliers. Parmi eux, les déchetteries des collectivités territoriales, les Emmaüs et les Ressourceries. Les consommateurs peuvent aussi faire reprendre leurs vieux canapés, ou leurs anciens placards, par le commerçant.

La moitié des meubles collectés sont revendus et réutilisés

L'autre moitié est valorisée, notamment sous forme de panneaux de particules. Il y a encore quatre ans, une grande partie des meubles usagés était tout simplement enfouie.

Confier son mobilier usagé aux encombrants ne participe pas à l’économie circulaire

Ces meubles se retrouvent mélangés avec le tout-venant et très peu de collectivités effectuent un tri. 600 000 tonnes ont été collectées l’an dernier, ce qui représente plus de la moitié du mobilier mis au rebut. On peut encore faire mieux.

Eco mobilier a mis à la disposition des usagers 4 000 points de collecte sur le territoire français. 
Eco mobilier a mis à la disposition des usagers 4 000 points de collecte sur le territoire français.  (ANDREW FRANCIS WALLACE / TORONTO STAR / GETTY IMAGES)