Question de choix, France info

Question de choix. Les mails sont nocifs pour l'environnement

Pour limiter notre consommation d'énergie, tous les gestes comptent, même les petits gestes. Nettoyer sa boite mail quotidiennement évite le stockage inutile dans des data centers très énergivores.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Conserver les mails que l\'on a reçus est très mauvais pour l\'environnement et le climat
Conserver les mails que l'on a reçus est très mauvais pour l'environnement et le climat (SIGRID OLSSON / MAXPPP)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Informatique : 7% de la consommation mondiale d'électricité

Selon un rapport publié cette semaine par Greenpeace, le secteur informatique représente environ 7 % de la consommation mondiale d’électricité. Si internet était un pays, ce serait le 6e pays pollueur du monde.

L’envoi de mails n’est pas anodin pour l’environnement. Pour parvenir jusqu’à son destinataire, un email est réceptionné, traité puis stocké par les serveurs.

Conserver les mails que l’on a reçus est très énergivore

Des entreprises se sont même spécialisées dans le nettoyage des expéditeurs indésirables. 90% des Français ne nettoieraient jamais leurs boites, et conserveraient des milliers de pièces jointes. Ce stockage coûte cher en énergie.
L’impact climatique varie évidemment avec le poids des pièces jointes et le nombre de destinataires. Par exemple, selon une enquête de l’Ademe faite en 2014, l’envoi de 33 emails d’1 Mo à deux destinataires par jour, génère annuellement des émissions équivalentes à plus de 1 000 km parcourus en voiture. Plus la pièce jointe est volumineuse, plus elle pollue.

Chaque minute, plus de 200 millions d’emails sont envoyés dans le monde

Puisque tous les gestes comptent, il faudrait limiter ses envois de mails et ne pas oublier ceux que l’on a reçus.
En 2019, le Net va probablement générer plus d'émission de carbone que le secteur aérien civil. Les mails coûtent de l’énergie, mais lorsque l’on clique sur le bouton recherche sur Internet, on pollue, sans s’en rendre compte. Quant aux films en streaming, ils sont très énergivores, car ils nécessitent une connexion avec un serveur pendant le temps du visionnage.

Conserver les mails que l\'on a reçus est très mauvais pour l\'environnement et le climat
Conserver les mails que l'on a reçus est très mauvais pour l'environnement et le climat (SIGRID OLSSON / MAXPPP)