Question de choix, France info

Question de choix. Le sucre, ce doux poison

Mardi 14 novembre, c'était la journée mondiale du diabète. On observe une recrudescence de cette pathologie. En cause parfois, le sucre, qui fait grossir et peut déclencher la maladie. Mais le sucre ou les sucres, font bien d'autres dégâts.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
Fabienne ChauvièrefranceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Les députés ont voté une nouvelle version de la \"taxe soda\" le 27 octobre dernier pour mieux lutter contre l\'obésité.
Les députés ont voté une nouvelle version de la "taxe soda" le 27 octobre dernier pour mieux lutter contre l'obésité. (MAXPPP)

En 1850, les Français consommaient 1 kilo de sucre par an. Nous sommes passés à 35 kilos par an !

En cause, non pas le sucre que nous ajoutons, mais les pratiques de l'agroalimentaire. Pain de mie, charcuterie, plats préparés, Ces  produits sont  bourrés de sucres cachés.  Le sucre est riche en calories, mais comme l’explique Anthony Fardet, chercheur en nutrition préventive à l’Inra, toutes les calories ne se valent pas, tous les sucres ne se valent pas. Anthony Fardet a préfacé le livre du Dr Robert Lustig qui vient d'être traduit en France. Sucre, l'amère vérité, paru chez Thierry Souccar éditions. 

Le Sucre au singulier c’est le saccharose, que l’on appelle aussi sucre de table. "Sucres" avec un s, désigne tous les sucres au sens large comme le fructose, le sirop de glucose-fructose, le lactose. Le fructose provient en général de la dégradation de l’amidon de céréales, et notamment du maïs. À travers les aliments transformés, on en consomme beaucoup trop. Le fructose serait très toxique.

Le sucre est responsable, indirectement, du diabète, de maladies cardiovasculaires et de l’obésité

Nous avalons tous les jours l’équivalent de 40 morceaux de sucre, six fois plus que les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé.

Le sucre peut par ailleurs induire un compor­te­ment addic­tif. Même le faux sucre produit cet effet, le produit monte au cerveau et active l'hormone du plaisir, la dopa­mine. Du coup, on a envie d’en reprendre. Le sucre appelle le sucre.
Pour diminuer sa consommation, il faut éviter les plats prépa­rés, les sodas et l'alcool à haute dose. Et limiter les gâteaux, bonbons, chocolats, glaces... Bref, il ne faut pas lui céder à chaque fois.  

Les députés ont voté une nouvelle version de la \"taxe soda\" le 27 octobre dernier pour mieux lutter contre l\'obésité.
Les députés ont voté une nouvelle version de la "taxe soda" le 27 octobre dernier pour mieux lutter contre l'obésité. (MAXPPP)