Question de choix, France info

Question de choix. Des cosmétiques "naturels" bourrés de produits chimiques en toute légalité

Les premiers cosmétiques naturels "selon la norme" sont en rayon. Cette norme internationale autorise les fabricants à mettre en avant certains ingrédients qui font croire au consommateur que le produit est bio, alors qu'il n'en est rien.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
En matière de cosmétique bio, fiez-vous aux labels les plus stricts contrôlés par des organismes indépendants.
En matière de cosmétique bio, fiez-vous aux labels les plus stricts contrôlés par des organismes indépendants. (MAXPPP)

Attention aux produits cosmétiques qui se réclament du naturel. La norme internationale ISO 16128 autorise désormais les fabricants à afficher sur l’emballage le mot "naturel" sans imposer de pourcentage minimal d’ingrédients naturels ou bio dans le produit fini.

"Le consommateur est trompé" 

En septembre dernier, les professionnels de la cosmétique bio, avec le soutien de plusieurs ONG ont tenté d’empêcher l’application de cette norme sur les produits vendus en France. Ils estiment que le consommateur est trompé. 

Les conservateurs ou stabilisateurs synthétiques autorisés par la réglementation peuvent donc être utilisés dans ces cosmétiques dits naturels. Cette norme ISO veut harmoniser les définitions au niveau international. Mais elle peut troubler les consommateurs.  
Pour être sûr de ce que l’on achète, il faut continuer à se fier aux labels qui respectent un cahier des charges bien précis.

Les labels NaTrue, BDIH, Cosmebio, Nature & Progrès sont les labels les plus stricts

Des organismes indépendants comme Ecocert ou Qualité France, contrôlent les fabricants très régulièrement. Un label bio garantit l'absence d'ingrédients controversés comme les parabènes, les perturbateurs endocriniens, et assure la traçabilité des ingrédients issus de l'agriculture biologique.   

En matière de cosmétique bio, fiez-vous aux labels les plus stricts contrôlés par des organismes indépendants.
En matière de cosmétique bio, fiez-vous aux labels les plus stricts contrôlés par des organismes indépendants. (MAXPPP)