Question de choix, France info

Osez les toilettes sèches !

Les toilettes sèches permettent d'économiser beaucoup d'eau, ne polluent pas, ne sentent pas... et peuvent générer un compost très intéressant pour le jardin. On peut les installer partout, y compris à l'intérieur des habitations.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Les toilettes au fond du jardin © Fotolia)

Les chasses d’eau sont d’énormes  consommatrices d'eau, généralement de l'eau potable.

Il y a une alternative aux toilettes classiques,  qui commence fleurir un peu partout : les toilettes sèches. L'eau est remplacée par de la sciure de bois.

Dans des bacs, raccordés aux toilettes, les matières organiques se mélangent  au papier et aux copeaux de bois.  La décomposition malodorante est bloquée, et le mélange se transforme en compost.  

On peut installer des toilettes sèches partout,  dans une camionnette sur un chantier, pour une fête,  et bien sûr dans les maisons. Remplacer ses toilettes à eau par ce système  est un jeu d’enfant : il faut juste boucher le trou d’évacuation … raccorder un bac et ne pas oublier la sciure qui sera jetée à chaque passage. Une VMC peut être la bienvenue.

Des toilettes sèches chez un professionnel sont vendues autour de 1000€, cabane comprise. Certains, comme les ateliers Ioland une petite entreprise bordelaise,  proposent même de venir vider le bac, tous les deux mois environ.  

Pour limiter le gaspillage  d’eau au petit coin, Il existe aussi des  urinoirs secs, raccordés au réseau, et les classiques  chasses d’eau double touche . La technique de la brique ou de la  bouteille  en plastique dans son vieux réservoir… permet également de faire de belles économies d’eau. 

(Ma planète © Radio France)
 

(Les toilettes au fond du jardin © Fotolia)