Question de choix, France info

Le "conso’battant" consomme moins, achète à bas prix, scrute soldes et destockages

Avec la crise que nous traversons depuis 2007, les consommateurs ont changé en profondeur. C'est ce qui ressort d'une étude, réalisée par une équipe de scientifiques. Ils consomment moins. Ils sont beaucoup plus attentifs.

(©)

Un nouvel acteur,  qui
cherche à consommer mieux a émergé, avec la crise : le "conso’battant".

trois scientifiques, spécialistes du marketing, viennent de
réaliser une vaste étude sur les changements de comportement des consommateurs
français.

Il en ressort que la grande distribution ne correspond plus aux attentes du "conso-battant". Elle n’est
plus considérée comme l’ultime rempart contre la vie chère.

Le "conso-battant" est très attentif à ce qu’on
lui raconte, il est éduqué et  lucide

Le "conso’battant" fréquente sans honte les magasins de
discount. 15% de nos achats alimentaires y sont effectués.

Le "conso’battant" diffère souvent ses achats, attend les
soldes, le déstockage. Il est obsédé par
les prix, connaît bien les tactiques des marques, est très attentif à ce qu’on
lui raconte, il est éduqué et  lucide.

Le nouveau consommateur évite le gaspillage et la pollution. Les achats en dose individuelle n’ont plus la cote et on ne surdose plus les produits ménagers. Le consommateur veut de la valeur et du sens.

Cette grande enquête sur nos modes de consommation est le
sujet d’un ouvrage A nouveaux
consommateurs, nouveaux marketing
. Le livre vient de paraître chez Dunod.

(©)