Question d'éducation, France info

Népal : le périlleux chemin de l'école

Au Népal, le gouvernement se bat pour faciliter l’accès à l’école. Aujourd’hui, pour des milliers d’enfants, aller à l’école se fait au péril de sa vie.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Affronter le vide, traverser le fleuve coute que coute, sans protection, à plusieurs mètres de haut, pour les enfants de l’ouest du Népal, aller à l’école est très dangereux. Ils sont les oubliés du développement. Pour aller à l’école, ces enfants doivent traverser des fleuves. Comme il n’y a pas de pont, ils doivent se suspendre à des câbles au-dessus du vide. Il y a quelques années, un câble a lâché et cinq personnes sont mortes.

2 500 ponts d’ici 2019

Alors même si les enfants ont l’habitude, les parents regardent les enfants partir avec inquiétude. "Ça fait mal aux mains. C’est difficile, mais c’est notre vie de tous les jours", explique une petite fille. Au Népal, les habitants rêvent d’avoir des ponts bien avant de vouloir des hôpitaux ou l’électricité. Des constructions sont en cours un peu partout dans le pays. D’ici 2019, le gouvernement prévoit la construction de 2 500 ponts suspendus.

Le JT
Les autres sujets du JT