Question d'éducation, France info

A quand une Harvard russe ?

Pendant plusieurs décennies, la Russie a pu livrer une compétition scientifique acharnée à l'Occident. Où en est-elle aujourd'hui, 20 ans après la disparition de l'URSS ? C'est la question à laquelle répond un livre coordonné par la chercheuse Tatiana Kastoueva-Jean...

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Tatiana Kastouvea-Jean est chercheuse à l'Ifri (Institut français des relations internationales).Titre du livre : Les universités russes sont-elles compétitives ?
– chez CNRS Editions.

Résumé :

"Modernisation, innovation, économie de la connaissance : des mots
d'ordre que les autorités russes ne cessent de marteler sous les
présidences successives de Vladimir Poutine et de Dmitri Medvedev. Les
universités sont au cœur de cette stratégie d'État, qui doit permettre
au pays de ne plus dépendre exclusivement de la rente énergétique.
L'enjeu est aussi de replacer l'enseignement supérieur russe au sein du
marché mondial de l'éducation, en attirant des étudiants étrangers et en
revalorisant l'image du pays. Mais ces ambitions nationales et
internationales sont-elles encore à la portée des établissements
supérieurs russes éprouves par les années de transition post-communiste,
longtemps sous-financés, se partageant des étudiants de moins en moins
nombreux ? La réforme profonde, engagée au milieu des années 2000,
atteindra-t-elle son objectif de placer quelques universités russes dans
le Top-100 des classements internationaux ?" Lire la suite

(©)