Question d'argent, France info

Des conseils pour emprunter et gérer ses loyers

C'est une chronique particulière aujourd'hui en partenariat avec les Echos patrimoine. Les Echos patrimoine consacrés à l'immobilier sous ce titre générique "Comment investir dans l'immobilier ?". Des conseils pour emprunter, gérer ses loyers, déjouer les pièges de la défiscalisation ainsi qu'un dossier spécial ISF de 17 pages.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Les
étrangers sont-ils de plus en plus nombreux à investir dans la
capitale ? 

La proportion progresse, mais peu : 7,4% en 2012 contre
6,7% en 2011 et 6,3% en 2010. Cela reste donc marginal.

Quels sont
les étrangers qui achètent le plus à Paris ?

Ce sont les Italiens. Ils représentent
21% des étrangers qui achètent dans la capitale.

Et quels sont les
arrondissements les plus prisés par les étrangers ?

Sans surprise le 1er,
3e, 4e, 5e, 6e, 8e et 16e,
où les étrangers représentent plus de 10% des acheteurs et même 16% dans le 4e.

La question que
tout le monde se pose : où sont les Chinois ?

Dans le 13e arrondissement, on le sait. Mais
les Chinois sont surtout les principaux acheteurs étrangers en-dehors
de Paris, juste autour, en petite couronne. 
 

Combien y a-t-il de
résidences secondaires en France ?

Trois millions et c'est un parfait cocktail. Un
tiers à la campagne, un tiers à la mer et un tiers en ville ou à la montagne.

Les ménages à revenus
modestes disposent-ils d'un coup de pouce pour devenir propriétaire ?

Oui. Il y a le PAS, le prêt
d'accession sociale. Il permet de financer une partie de la résidence
principale (dans le neuf et dans l'ancien) mais aussi de financer des travaux
pour améliorer le logement ou faire des économies d'énergie. Il est accordé
sous conditions de ressources.

Il y a aussi le "Prêt
action logement"  (anciennement 1% logement). Il est d'un
montant de 7.000 à 25.000 euros pour l'achat en neuf et dans
l'ancien.

Ces aides peuvent être cumulées.
Et pour réduire les mensualités de remboursement, il y a l'APL et l'ALF
(allocation de logement familial). Le mieux pour faire le point, c'est de se
rendre sur le site www.service-public.fr. Bien sûr, ce sont des compléments d'apports et ils restent insuffisants pour
financer intégralement un achat immobilier. Mais c'est tout de même un coup de
pouce qu'il ne faut pas négliger.

Quelles sont les normes de
surfaces pour qu'un logement soit considéré comme décent ?

La réponse des Echos
Patrimoine : le logement doit comprendre une pièce principale d'au moins
9 m2 habitables et d'une hauteur sous plafond d'au moins 2,20 m, soit un volume habitable au moins égal à 20m3.

Un locataire a-t-il le
droit de sous-louer son logement ?

Oui, si le propriétaire a donné
son accord. Et dans ce cas, le prix de la sous-location ne peut dépasser le
montant du loyer principal.

Quel est le sort du locataire
quand le bailleur décède ?

Ce sont les héritiers qui
doivent poursuivre l'exécution du bail. Donc le bail continue à courir.

Et enfin, dernière question,
toujours tirée des Echos Patrimoine : qui
paye les honoraires de négociation de l'agent immobilier quand un bien est loué
par son intermédiaire ?

Pour une location en nue,
c'est-à-dire en non-meublé, les honoraires 
de négociation, frais de bail inclus, sont partagés à part égale entre le
propriétaire et le locataire. On fait donc moitié/moitié.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)