Cet article date de plus de neuf ans.

Changer d'assurance emprunteur

écouter (5min)
Pierre aimerait savoir sil on peut changer d'assurance emprunteur alors que l’on a commencé à rembourser son prêt immobilier ?
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Franceinfo (Franceinfo)

La réponse est oui. Il s’agit d’un volet de la loi Lagarde
mal connu. Rappelons que la loi Lagarde permet de dissocier le prêt de la
banque de la couverture d’assurance invalidité/décès. On n’est plus obligé de
prendre le tout dans discussion.

La banque ne peut pas s’y opposer sous réserve d’apporter des garanties identiques et non
des garanties au rabais. Ce qui permet de faire de grosses économies car
souvent les banques "se sucrent" comme on le dit sur les polices
d’assurances.

En cours de prêt, on peut réaliser sur le poste assurance jusqu’à 40%
d’économie alors même que l’on rembourse ses échéances. Là encore il faut
simplement apporter des garanties équivalentes à celles qui vont avec le prêt.

Même si on a remboursé beaucoup d’intérêt et peu de capital,
l’opération est reste intéressante, car c’est le capital qui est garanti par
la police d’assurance et non pas les seuls intérêts.

Le plus simple est de s’adresser à un courtier en prêt,
spécialisé en assurance de prêt. Sur le net, on trouvera ce que l’on cherche.
Le courtier va faire baisser le prix de l’assurance  en adaptant le profil de son client à
l’assurance. Par exemple, non fumeur, cadre, homme ou femme. Tous ces critères font
gagner de l’argent à ceux qui ont le bon profil.

Laurent voudrait savoir si c’est  toujours intéressant d’ouvrir PEL, un plan
d’épargne logement. Quelle somme peut- on épargner et quels avantages peut- on
en retirer ?

Un PEL a deux atouts. D’une part il permet de se
constituer  ou de  valoriser 
un capital et d’autre part, il permet de bénéficier d’un prêt
immobilier. On peut se contenter de faire fructifier ses économies. Avec un
plafond de versement  de 61.200
euros, mais chaque membre de la famille peut posséder son propre PEL. Dans ce cas le rendement garanti est de
2,50%. Et on peut faire valoir ses droits à prêt et dans ce cas, si on procède
bien, obtenir une prime d’un maximum de 1.525 euros. Et là le rendement
financier est plus intéressant. Un point de plus avec 3,50%. Il faut garder son
PEL pendant quatre ans pour disposer du droit à prêt dont le montant dépend des
intérêts acquis.

Plus on a épargné et plus on a droit à un prêt important, jusqu’à 92.000 euros. L’épargne constituée plus le
prêt d’épargne logement sont considérés comme un apport par les banques. Et
plus de 100.000 euros d’apport ce n’est pas négligeable pour financer un
achat immobilier.

Pour percevoir la prime de 1.525 euros, il faut faire un premier versement important et de
faibles versements chaque mois. Il faut verser à l’ouverture  33.800 euros, puis 100 euros par mois
pendant quatre ans. Puis emprunter le maximum soit 92.000 euros sur une durée
qui peut aller jusqu’à huit ans car au-delà même si on peut emprunter sur 15 ans,
le plafond du prêt diminue. Sur 15 ans ce plafond est de 48.255 euros.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.