Question d'argent, France info

Acheter un bien à l'étranger : attention !

Face au prix de la pierre en France, certains envisagent pour leurs vieux jours d’acheter un appartement ou une villa à l’étranger. Gare aux arnaques! Les conseils de Patrick Lelong

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Marrakech regorge de magnifiques riads mais mieux vaut les visiter avant de signer... © fotolia)

Ce ne sont pas les offres qui manquent ! Des publicités vantent les mérites de l’accession à la propriété à Marrakech, à Miami ou encore en Thaïlande et dans bien d’autres contrées exotiques...

Un premier conseil : toujours se rendre sur place

Il ne faut jamais acheter sur catalogue quel que soit la beauté de la brochure ou la technique employée (souvent réunion privée sur invitation avec cocktail dans un grand hôtel). Rendez-vous sur place ! Par exemple, à l’occasion de vacances. C’est beaucoup plus prudent. Cela permet de collecter de nombreux renseignements utiles, de se faire une idée exacte de la qualité du bien, d’éventuelles nuisances et du contexte politique du pays.

 

Du coté juridique, des précautions à prendre

La notion de propriété peut différer d’un pays à l’autre. Par exemple en Thaïlande, sauf si vous êtes ressortissant de ce pays, vous ne pourrez pas en tant que personne physique acheter directement un bien foncier. Vous serez propriétaire de la maison mais pas du sol ce qui ne facilitera pas la revente comme vous pouvez vous en douter. Autre exemple le Maroc. Assurez-vous que les biens disponibles n’obéissent pas à la loi coranique car de tels biens ne peuvent être acquis que par des Marocains.

A chaque fois, vous devez prendre tous les renseignements utiles sur le droit applicable. Pour cela, n’hésitez pas à consulter un notaire.

 

Le financement

Comment obtenir un financement si on ne paie pas cash son bien immobilier ?

On peut contracter un prêt sur place mais il doit bien décrypter l’offre de prêts. S’agit-il d’un emprunt à taux fixe ou à taux variable ? De nombreuses législations défendent beaucoup moins l’emprunteur qu’en France et il vous faut être prudent. Essayez de préférence, ce qui n’est pas facile, de décrocher un emprunt à taux fixe en France. Parfois, il n’existe pas de notaire et l’acte se fait sous seing privé. Attention aussi au risque de change qui peut certes vous être favorable mais aussi défavorable dans un système de change flottant. 

(Marrakech regorge de magnifiques riads mais mieux vaut les visiter avant de signer... © fotolia)