Prenez soin de vous, France info

Prenez soin de vous. Osez changer de vie

Tous les jours, Edwige Coupez propose des clés et des conseils pour le bien-être au quotidien. Aujourd'hui, savoir provoquer le changement.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Eric Loizeau lors d\'un raid-aventure au large de San José de Ribamar (Brésil), en 2000.
Eric Loizeau lors d'un raid-aventure au large de San José de Ribamar (Brésil), en 2000. (JOEL SAGET / AFP)

Est-il rare de trouver sa vocation à l'âge de neuf ans, Charles Aznavour est-il une exception ? C'est l'âge où il décide de devenir comédien. Il faut trouver sa voie mais tout le monde n'est pas Aznavour. Eric Loizeau est marin et alpiniste engagé. Lui a la chance de vivre plusieurs vies. Il a gagné les plus grandes courses à la voile dans les années 80. Il a grimpé l'Everest en 2003. Et il s'envole jusqu'au 13 octobre sur la dernière étape du Raid Latécoère. Le plus long raid aérien au monde rassemble depuis huit ans les passionnés d'histoire et d'aviation à la redécouverte des premières lignes postales exploitées par les compagnies Latécoère puis Aéropostale. Sur les traces des pionniers de l'aéronautique en Amérique du sud et en Afrique, Eriz Loizeau va rallier Marrakech à Dakar.

Sortir de sa bulle

Eric Loizeau a l'excitation de piloter bien sûr. Mais aussi il fait des rencontres. On retrouve dans ce raid l'esprit humaniste des Mermoz et autre Saint-Exupéry. Des projets solidaires sont menés à chaque escale, comme l'installation de panneaux solaires dans une école de Saint-Louis-du-Sénégal. D'un engagement purement sportif, Eric Loizeau est donc passé à un engagement solidaire : "J'étais monomaniaque sur le bateau. Dès qu'on arrivait quelque part, je ne m'occupais que de mon bateau. Et en fait, après 20 ans de navigation autour du monde, je me suis aperçu que je ne connaissais quasiment pas les escales et que je n'avais pratiquement rencontré personne parce qu'on vit dans une sorte de bulle."

Une bulle dans laquelle nous sommes nombreux aussi à nous enfermer au quotidien, sans faire attention à notre environnement. Etes-vous sûr de connaitre vos collègues de travail, vos voisins ou la boulangère à qui vous achetez du pain tous les jours ? Eric Loizeau est sorti de cette bulle en devenant alpiniste. Et il a changé son regard sur les autres.

Trouver du sens

Rencontrer des gens, c'est la motivation d'Eric Loizeau. Il évoque un enrichissement personnel. Mais il est aussi en quête de sens. Comme si pendant toutes ces années en mer, il le dit lui-même, il avait été inutile. Compétiteur, passionné, additionnant les succès, mais inutile ! Et il a fallu qu'il prenne du recul, qu'il quitte la mer pour identifier ses priorités et trouver "son" combat. Un combat qu'il avait sous les yeux, en fait, depuis des années : la pollution des océans. Il est engagé avec Race for Water, une fondation suisse qui lutte contre les déchets plastiques.

Aujourd'hui, sa quête de sens et sa soif de rencontres l'amènent donc à participer au Raid Latecoère. Lui qui a été bercé par les récits de Saint-Exupéry, il va s'envoler sur les traces de ces pionniers de l'aéropostale. Après la mer et la montagne, le ciel et les rêves comme nouveau terrain de jeu. À vous d'oser trouver le vôtre !

Eric Loizeau lors d\'un raid-aventure au large de San José de Ribamar (Brésil), en 2000.
Eric Loizeau lors d'un raid-aventure au large de San José de Ribamar (Brésil), en 2000. (JOEL SAGET / AFP)