Cet article date de plus de trois ans.

Prenez soin de vous. Apprenez à repérer et à combler vos carences

écouter (3min)

Et maintenant on mange quoi? Tous les jeudis, Prenez soin de vous tente de répondre à cette question avec les experts du magasine "Sens et santé", en partenariat avec franceinfo.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Si vous vous sentez stressé et nerveux, il est temps de manger plus de légumes. (FRANCK DAUMAS / FRANCE-BLEU DRÔME-ARDÈCHE)

Connaissez-vous la différence entre carence et déficit ? On a tendance à parler à tord de carence en protéines ou en oméga 3, alors qu'il s'agit en fait d'un déficit. Le terme de carence a en effet une signification bien particulière en médecine. Il désigne un manque tellement important, qu'il entraîne une maladie. Le scorbut par exemple si vous manquez de vitamine C. Appelée la maladie des marins, elle a quasiment disparue et globalement en France et en Europe, on a beaucoup moins de carence depuis 50 ans. Ainsi 40% de la population, surtout les femmes actives, manquent de fer, mais seulement 4% sont carencés.

Mais selon Olivier Coudron, directeur du diplôme universitaire alimentation santé et micronutrition de la faculté de médecin de Dijon, et expert pour Sens et Santé du Monde, c'est de magnésium et de vitamine D dont manquent le plus les Français. Quasiment tout le monde est concerné en ce moment à la sortie de l'hiver pour la vitamine D et quatre Français sur cinq pour le magnésium.

Mangez des légumes et buvez de l'eau riche en magnésium

Si vous vous sentez stressé et nerveux, si vous avez des crampes la nuit ou les paupières qui sautent, il est temps de manger plus de légumes, des noix, des céréales complètes et de boire de l'eau riche en magnésium. Quant à la vitamine D, allez la chercher dans le beurre et les produits laitiers entiers, le poisson et le foie de morue. Et exposez-vous au soleil dès que vous pouvez. C'est important. On sait depuis 2005 qu'une carence en vitamine D entraine des risques d'ostéoporose. Elle agit aussi sur le sommeil, l'humeur et limite le risque de dépression. Il faudrait aussi manger plus de légumes à feuilles, comme la salade, les épinards ou les choux, car la population manque généralement de folates. Cette vitamine B9 agit contre le vieillissement du cerveau. Elle joue un rôle aussi dans la prévention des cancers, en permettant de lire notre code génétique. Une alimentation équilibrée et variée permet de combler ces déficits. Dans certains cas, des compléments alimentaires peuvent être nécessaires, mais évitez l'auto-médication. Consultez un médecin, un pharmacien ou un naturopathe pour écarter tout risque d'interaction.

Tous ces conseils d'Olivier Coudron pour identifier et combler ses manques sont à retrouver dans le magazine Sens et Santé du Monde, en kiosque actuellement en partenariat avec franceinfo.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.