Planète Sport, France info

Planète Sport. À Malte, le succès des paris sportifs entre argent sale et matches truqués

En quelques années, Malte s’est hissé au rang de numéro un, en Europe, sur les paris sportifs. Ce succès entraîne des dérives que l'Europe tente de réguler, sans y parvenir.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Application de paris sportifs en ligne, 2018.
Application de paris sportifs en ligne, 2018. (LP/ MATTHIEU DE MARTIGNAC / MAXPPP)

Planète Sport, le rendez-vous de l’été qui explore les sujets à la lisière entre le sport et la politique, vous emmène, aujourd'hui, à Malte. Cette petite île de la Méditerranée est devenue en quelques années le leader européen des paris sportifs et plus généralement des jeux en ligne. Avec cette montée en puissance, des dérives ont vite suivi. Les paris sportifs sont de plus en plus utilisés pour blanchir de l’argent sale et l’Europe a beaucoup de mal à réguler ce marché très juteux.

Sur internet, il est très facile de dénicher des vidéos de parieurs professionnels vantant les mérites de Malte. Facilités d’installation et démarches peu contraignantes, l’île ne manque visiblement pas d’atouts, si on les écoute.

Peu de régulation fiscale

En quelques années, Malte s’est hissé au rang de numéro un, en Europe, sur les paris sportifs, détrônant Gibraltar au point d’en faire un rouage essentiel de son économie. "Malte est clairement le leader dans ce domaine-là, explique Sven Giegold, député européen vert allemand et spécialiste de ce territoire. Il n’y a malheureusement aucune régulation. C'est pourquoi il est possible de vendre des services à partir de Malte sans payer de taxes dans les nations européennes."

12% du PIB maltais dépend des jeux électroniques.

Sven Giegold

à franceinfo

Malte regorge de sociétés de paris sportifs en ligne qui bénéficient de conditions fiscales avantageuses et qui rayonnent partout dans le monde. Internet a contribué à ce développement rapide de l’industrie du jeu sur l’île.

Peu de pays régulent ce marché, qui peut donner lieu à des dérives. La France, elle, le fait. "Malte est peu transparente en la matière, explique Pim Verschuuren, doctorant à l’université de Lausanne, en Suisse. Le pays reste à certains égards un paradis fiscal et réglementaire. Le fait qu’ils ont une réglementation laxiste sur le droit des entreprises, ou sur la fiscalité, peut laisser penser que leur régulation des paris sportifs est également laxiste."

"Il y a déjà eu par le passé des affaires d’organisations criminelles italiennes qui utilisaient des opérateurs de paris sportifs basés à Malte pour blanchir leur argent, détaille encore le chercheur. On peut penser que certaines sociétés utilisent leur base maltaise pour blanchir de l’argent sale."

Un enjeux économique pour l'île

Le Conseil de l’Europe a rédigé une résolution pour combattre la manipulation des compétitions sportives. Elle définit notamment ce qu’est un pari sportif illégal. Car beaucoup de paris sportifs sont liés aux matches truqués mais depuis six ans, Malte fait de l’obstruction et la résolution n’est toujours pas entrée en vigueur. "Comme vous avez des intérêts stratégiques très forts, Malte, à l’image d’autres pays européens dans d’autres secteurs, défend vigoureusement sa position, poursuit Pim Verschuuren. Elle empêche la généralisation de cette convention et par derrière, la généralisation de cette définition du pari sportif illégal qui est contraire aux intérêts de l’industrie hébergée par Malte."

À ce jour, à cause de ce veto maltais, seuls sept pays ont ratifié cette résolution. Beaucoup d’ailleurs regrettent ce manque de réaction de l’Europe alors que Malte est sous le feu des critiques dans bien d’autres dossiers sulfureux.

Avoir des contrôles très faibles leur a servi pour devenir leader en Europe. Mais aujourd’hui, la réaction de l’Europe est nulle, il n’existe aucune loi et on crée une sorte d’exception pour les paris sportifs.

Sven Giegold, député allemand

à franceinfo

Les progrès sont lents mais il y en a quelques-uns, observe Pim Verschuuren. "Les États volontaires qui veulent lutter contre le trucage de matches peuvent quand même appliquer les dispositions de la convention. Une trentaine de pays, principalement de l’Union Européenne, le font, décrit le chercheur. Mais si on veut lutter efficacement contre le trucage de matches, qui est un phénomène transnational et mondial, il faudra que d’autres pays, même extérieurs au Conseil de l’Europe, ratifient cette convention, afin d’avoir une coopération pour lutter contre ces réseaux de crimes organisés, pour lutter contre ces paris sportifs illégaux qui nuisent à l’intégrité du sport."

Selon un rapport de l’ONU datant de 2015, les paris sportifs représenteraient un marché de plus de 900 milliards d’euros, dont une très grande partie échappe à tous contrôles.

Application de paris sportifs en ligne, 2018.
Application de paris sportifs en ligne, 2018. (LP/ MATTHIEU DE MARTIGNAC / MAXPPP)