Planète Géo, France info

Le Kamtchatka, région russe inaccessible et stratégique

C’est une des régions russes les plus éloignées et inaccessibles, le Kamtchatka. Seulement 300.000 personnes vivent sur cette péninsule volcanique. Située en Extrême-Orient russe, cette presqu'île est devenue stratégique.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Près du village de Tymlat, cette femme koriak déclame des incantations, tout en cuisinant. © Géo Thierry Suzan.)

C’est une terre sauvage peuplée d’ours bruns et hérissée de glace et de volcans. La plupart de ses habitants vivent à Petropavlovsk-Kamtchatski, la capitale. 

Cette terre a été découverte il y a plus de 300 ans, mais encore aujourd’hui, elle reste sauvage, les rivières et vallées de geysers et les caldeiras de volcans, en font une destination rêvée pour tous ceux qui aiment les grands espaces. La région effectivement s'ouvre petit à petit au tourisme.

(Grâce à une webcam, les internautes ont pu suivre en direct l'éruption du Tolbatchik. © Géo)

Les très nombreuses rivières sont un vivier de poissons, notamment pour les saumons qui sont là en très nombreuses variétés.

Baignée par la Mer de Béring et l’océan Pacifique, la péninsule longe la route maritime empruntée par les navires circulant entre la Chine et l'Europe ; les Russes souhaitent faire de la capitale, Petropavlovsk-Kamtchatsk, une plaque tournante pour le commerce.

(Près du village de Tymlat, cette femme koriak déclame des incantations, tout en cuisinant. © Géo Thierry Suzan.)