Cet article date de plus de dix ans.

La Chine éternelle

écouter
La Chine s'ouvre au tourisme et les chambres d'hôte font leur apparition dans les campagnes, en particulier au pied des Montagnes Jaunes situées à cinq heures de route de Shanghaï. Là, se trouvent des villages authentiques datant du dix septième siècle, où les paysans vivent pauvrement mais habitent dans des demeures léguées par leurs ancêtres, de riches marchands lettrés.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
"Planète Géo" : une photo, un reportage, une carte ou un portrait issus du magazine "Géo". (ARTHUR DEBAT / GETTY IMAGES)

Aujourd'hui, un Chinois sur deux vit à la campagne, la Chine est restée un pays rural. Et ceux qui sont partis habiter en ville sont très attachés à leurs racines paysannes: leurs parents restés au village leur ouvrent volontiers leur maison, tout comme ils le font, de plus en plus, à tous ces visiteurs devenus friands de cette nouvelle forme de tourisme, les chambres d'hôtes, comme c'est le cas dans la région du  Huizhou.

Cette nouvelle manne touristique fait le bonheur des sociétés privées qui se sont emparées de ce nouveau marché, installant à l'entrée des villages des barrières à péage, comme nous le raconte Nicolas Ancellin. dans le
magazine Géo. Il a visité  Shiddy et s'émerveille des trésors que renferment ces demeures datant de la Chine impériale.

Certains villages heureusement sont restés à l'écart  de cette nouvelle vague de tourisme et restent le berceau d'un art de vivre.

 

 

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.