Cet article date de plus de dix ans.

Paris Hollywood Paris...

écouter
Un très beau voyage et des souvenirs éternels : une exposition et un livre.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (©)

Quand on aime Paris on adore forcément le cinéma et
vice-versa.  Paris éternel, celui du
Moulin Rouge , par exemple. A l'écran dès
1952 avec John Huston , et de retour au tout début du XXIe siècle quand Ewan Mac
Gregor
, autrement dit Christian , croise Nicole Kidman , autrement dit Satine .

Moulin
Rouge
et French Cancan avec Jean Gabin et Françoise Arnould . Jean Renoir gagne
son pari, lui qui voulait tourner un film "à l'américaine".  Nous sommes en 1954 et Hollywood , plus que
jamais fait rêver.

Rêver,
c'est le mot incontournable, sublimé par Woody Allen lui-même. Car, explique-t-il "voilà la ville où tous les américains veulent passer leur lune de
miel".
Il a tourné deux fois dans la capitale, d'abord un "Minuit à
Paris"
qui fait partie d'une série de films réalisés en Europe , mais
aussi, en 1996 des scènes de "Tout le monde dit I love you".

Le rêve et
l'amour... et c'est parti pour les clichés.

Pouvoir vivre les défilés de mode à
Paris , c'est l'obsession permanente des personnages du "Diable s'habille
en Prada".
Paris pour le meilleur et pour le pire celui, éblouissant,
raconté par Sofia Coppola dans "Marie-Antoinette".  Tout cela a
pourtant commencé il y a bien longtemps,
à l'époque du muet et surtout dans les années 50 avec les incontournables
"Avril à Paris" et encore plus "Un Américain à Paris".

Une expo à voir à l'Hôtel de Ville de Paris jusqu'au 15 décembre. Un très beau livre est disponible chez
Flammarion , véritable mémoire de cette grande histoire d'amour entre l'Amérique
et la capitale française.

Paris vu par Hollywood est un ouvrage collectif sous la direction d'Antoine de Baecque .

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.