Salaires : "Vu les difficultés de recrutement", le Medef s'attend à des "augmentations assez significatives l'année prochaine"

Publié
Article rédigé par
Radio France

Selon Geoffroy Roux de Bézieux, le président du Medef, le recrutement est "le sujet numéro un des patrons" actuellement.

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a posé "la question de la meilleure rémunération, cela peut passer par les salaires, les primes, l'intéressement, la participation, l'actionnariat salarié. La croissance doit profiter à tout le monde", a-t-il déclaré le 23 août sur France 2.

"Je ne sais pas si c'est au ministre de l'Economie de décider des salaires, on est encore en économie de marché. Après je pense qu'il y aura des augmentations assez fortes au début de l'année prochaine, ne serait-ce que pour une question d'offres et de demandes", a réagi mercredi 25 août sur franceinfo Geoffroy Roux de Bézieux, le président du Medef, en citant "en priorité les secteurs en tension", comme la restauration, "vu les difficultés de recrutement", qui est "le sujet numéro un des patrons".

Les prix risquent d'augmenter aussi

"Mais il ne faut pas oublier que derrière ce sont les prix qui vont augmenter", a-t-il ajouté. "En restauration, la part du coût salarial est très élevé. Ça pose la question de l'économie low cost en général. Quand vous avez des voyages ou des menus promotionnels, il faut se dire que derrière il y a des salaires qui sont payés". Si les salaires augmentent dans la restauration, "cela veut dire que la carte, le menu, augmentent".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Patron, chef d'entreprise

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.