Patron, chef d'entreprise, France info

Pierre Coppey (Vinci Autoroutes) : "Aucune gourmandise dans les tarifs"

Vinci est le premier concessionnaire autoroutier dans l’Hexagone. Depuis que le réseau a été privatisé en 2005, plusieurs sociétés se partagent ce marché très juteux.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Vinci a  dans son portefeuille les Autoroutes du Sud de la France (ASF), Cofiroute , ou encore Escota (sur la Côte d'Azur). En tout, ce sont plus de 4.300 kilomètres de réseau. Sur France Info, Pierre Coppey, le président de Vinci Autoroutes France, justifie les hausses de tarifs.

Difficile à
accepter pour les usagers : mercredi dernier, les péages ont augmenté en
moyenne de 2,33 % sur le réseau géré par Vinci (2,5 % sur l’ensemble des
autoroutes françaises).

Rien de scandaleux,
selon Pierre Coppey : "Il n’y a aucune gourmandise dans les
tarifs (…) C’est affreux d’avoir une impression aussi trompeuse." 
Il évoque la nécessité d’investir pour rénover
le réseau, ainsi que la nouvelle taxe qui frappe les sociétés
d’autoroutes : elles sont mises à contribution pour financer les trains
déficitaires de la SNCF.

Pierre Coppey
répond également à l’interpellation de Nicolas Dupont-Aignan. Le candidat souverainiste
à la présidentielle a dénoncé les augmentations de tarifs, cette semaine, en
organisant une opération "péage gratuit" dans les Yvelines.

Nicolas
Dupont-Aignan propose de renationaliser les autoroutes, ce que Pierre Coppey
juge complètement fantaisiste.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)