Cet article date de plus de huit ans.

Jean-Yves Foucault, président du groupe Limagrain

écouter (5min)
Coopérative agricole détenue par 3.500 agriculteurs, Limagrain est aujourd'hui le 4e semencier mondial, 1er en Europe, avec 1,8 milliard d'euros de chiffre d'affaires. Le groupe auvergnat possède Vilmorin, Brossard ou Jacquet. Avec 8.000 salariés dans le monde, il fabrique des semences, mais aussi des farines et des produits de boulangerie.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (©)

"La coopérative est un
atout"
, estime Jean-Yves Foucault
, président du groupe Limagrain, qui ajoute que cela
apporte une meilleure traçabilité des aliments. Sur les pains ou les farines, "100%
sont d'origine France,
explique-t-il. On produit la semence, nos
agriculteurs  produisent le blé, nos
moulins écrasent et mettent la farine à disposition de Jacquet et Brossard."

Limagrain produit également
des OGM, mais pas en France
. "Ce serait très imprudent de dire qu'il y a
risque zéro"
, estime Jean-Yves Foucault. Le patron de Limagrain, également
agriculteur, soulève toutefois un "problème de cohérence" . "Je
peux utiliser des OGM dans l'alimentation de mes animaux, mais je ne peux pas
en produire."

Ce qui pose aussi un
problème de compétitivité selon lui : "les agriculteurs américains
produisent plus, essentiellement grâce aux questions de technologie, dont les
OGM"
assure-t-il.

Jean-Yves Foucault plaide
par ailleurs pour un vraie politique agricole commune
. "Si on ne prend pas
conscience qu'il y a, en matière agricole, la même guerre économique que dans
les autres secteurs, on peut faire de belles erreurs."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.