Cet article date de plus de huit ans.

Guillaume Cerutti : "L'augmentation de la TVA porterait un coup fatal au marché de l'art en France"

écouter (15min)
Invité de "Patron, chef d'entreprise" ce samedi, Guillaume Cerutti, président directeur général de Sotheby's France, vice-président de Sotheby's Europe. Une maison londonienne fondée au XVIIIe siècle, aujourd'hui présente partout dans le monde.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
  (©)

Fondée à Londres en
1744, Sotheby's est une société internationale de ventes aux enchères
publiques. En 1955, Sotheby's étendit son activité à l'international en ouvrant
un bureau à New York et fut la première à organiser des ventes à Hong Kong
(1973) et en France (2001). En 2012, elle a été la première maison de ventes
internationale à s'installer en Chine. Aujourd'hui, Sotheby's dispose de huit
salles de vente, incluant New York, Londres, Hong Kong et Paris.

Évoquant le boum du marché de l'art
contemporain, Guillaume Cerutti estime que "c'est le secteur le plus dynamique depuis quelques années.
Cela s'explique par un phénomène de mondialisation.  Depuis le tournant des années 2000,  le marché de l'art est devenu mondial : On a
vu des acheteurs russes,  du proche
orient et maintenant  des acheteurs asiatiques entrer sur ce marché. Et l'art contemporain est le domaine qui les
attire le plus."
 

Brossant le portrait robot des acheteurs d'art contemporain
il explique que ce sont principalement des particuliers, des collectionneurs.
Mais aussi des institutions : "on le voit, dit il, avec la création de
musées dans les pays du Golfe, à Doha ou Abu Dhabi par exemple
".

Interrogé sur la place de le France qui détenait 50% du marché dans les
années 60, Guillaume Cerutti est sévère : "C'est 6 ou 7 % du marché mondial aujourd'hui. 
Il s'est passé quelque chose de tragiquement français. Nous avons refusé
de jouer la carte de la mondialisation. Les grandes maisons internationales
comme Sothebys' n'ont pas été  autorisées
à vendre à Paris jusqu'en 2001. Depuis 4 ou 5 ans, on essaye de rattraper ce
retard, en organisant de grands événements pour retrouver un peu de notre
lustre
. Nous croyons en la place de Paris car la France garde des atouts
remarquables. Nous y mettons en vente des œuvres de première qualité, le
pays attire des collectionneurs du monde entier, cela fait partie d'une
stratégie assumée, volontaire de la part de Sotheby's". 

Une ambition qui pourrait être réduite à néant par le gouvernement qui
envisage d'augmenter la TVA sur les objets d'art importés. "Si cette disposition devait être votée" ,
déclare-t-il, "ce serait un coup dur,
voire un coup fatal pour le marché français ; car l'enjeu c'est d'attirer des œuvres
du monde entier pour qu'elles soient vendues à Paris.  Cela nous déclasserait par rapport à d'autres
lieux en Europe, par exemple Londres. Nous perdrions un trafic sur le territoire français et donc du chiffre
d'affaires
."

Guillaume
Cerutti a exercé les fonctions de directeur général du Centre Georges Pompidou
entre 1996 et 2001. Entre 2002 et 2004, il fut directeur du cabinet de Jean-Jacques Aillagon au ministère de la Culture et de la communication. Il a notamment
travaillé sur la réforme du mécénat des entreprises dans le domaine artistique.

Il est
depuis septembre 2007 Président-directeur général de Sotheby's France, et
depuis 2011 vice-président de Sotheby's Europe. Parmi ses autres
responsabilités dans le domaine artistique, il préside le conseil
d'administration de l'Institut de financement du Cinéma et des Industries
Culturelles.

La 40e édition de la FIAC aura lieu à Paris du 24 au 27 octobre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.