On s'y emploie, France info

On s'y emploie. Toilettes au travail : des usages multiples

C'est aujourd'hui la journée mondiale des toilettes. Deux milliards et demi de personnes n'ont pas accès à des installations sanitaires correctes dans le monde. Mais au travail aussi, les toilettes peuvent poser problème. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Photo d\'illustration.
Photo d'illustration. (CHASSENET / BSIP)

Julien Damon est sociologue, il a travaillé sur ce sujet des toilettes publiques.

En quoi les toilettes de notre lieu de travail sont différentes de nos toilettes privées ?

"Elles le sont en effet, elles sont obligatoires et collectives. Elles ne sont ni vraiment publiques ni vraiment privées, parce qu'on y fait des choses très diverses.
C'est un peu un endroit public parce qu'on y croise des collègues et qu'on sait que nos comportements peuvent avoir des incidences ou des traces, mais aussi on peut s'y réfugier, y lire, y téléphoner, y envoyer des SMS, ce qu'on ne fait pas forcément chez soi parce qu'il y a d'autres endroits pour le faire, on peut s'y accorder une petite pause, y faire un petit somme, on peut y manger, on peut s'y réfugier pour pleurer..."

Un certain nombre de toilettes pour un certain nombre de salariés

"Le Code du travail est très précis : les employeurs doivent mettre à la disposition des travailleurs les moyens d'assurer leur propreté individuelle, notamment des vestiaires, des lavabos, des "cabinets d'aisance", c'est le terme du droit, et le cas échéant des douches. Il doit y avoir au moins un cabinet et un urinoir pour 20 hommes et deux cabinets pour 20 femmes. La propreté est précisée dans le code du travail : l'employeur doit faire procéder au nettoyage et à la désinfection des cabinets d'aisance au moins une fois par jour."

Il y a des métiers pour lesquels l'accès aux toilettes est plus difficile que d'autres

"Sur les chantiers, il est difficile parfois d'organiser quelque chose de propre et de qualité. Pour les métiers de la mobilité aussi, c'est difficile. Pour les conducteurs de TGV ou pour les routiers ou les taxis, ils n'ont pas accès à des services qui ne peuvent pas leur être proposés par leur employeur. Pour les enseignants aussi, il n'est pas évident de se retrouver à côté de leurs étudiants ou de leurs élèves."

Des enfants utilisent des installations sanitaires construites avec le soutien de l\'UNICEF au Myanmar.
Des enfants utilisent des installations sanitaires construites avec le soutien de l'UNICEF au Myanmar. (UNICEF / KAP ZA LYAN)

Les toilettes posent aussi une question d'égalité hommes-femmes

"Si vous mettez le même nombre de mètres carrés pour les hommes et pour les femmes, il y a une forme de discrimination indirecte. Sur les chantiers, si on veut progresser dans l'égalité hommes-femmes, il faut proposer des installations séparées, ce qui n'est pas toujours aisé à réaliser."

La pénurie de toilettes, par ailleurs, est un problème terrible dans le monde

"On estime que deux milliards de personnes qui n'a pas accès à des toilettes privatives. On estime que 5.000 enfants meurent chaque jour parce qu'ils sont en contact avec les eaux usées..."

Photo d\'illustration.
Photo d'illustration. (CHASSENET / BSIP)