On s'y emploie, France info

On s'y emploie. Retrouver son travail après un cancer

C'est aujourd'hui la journée mondiale du cancer. 1.000 personnes apprennent chaque jour qu’elles ont un cancer. Parmi elles, 400 travaillent. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Travail et cancer, den mêux mots qui se conjuguent de plus au présent.
Travail et cancer, den mêux mots qui se conjuguent de plus au présent. (MAXPPP)

Céline Lis-Raoux est directrice de la rédaction de Rose Magazine, un magazine semestriel destiné aux femmes concernées par le cancer, elle dirige également l'association Rose. Comment retrouver un travail après un cancer, la question concerne des centaines de personnes. Souvent des jeunes.

Cancer et travail, deux mots qui se conjuguent de plus en plus souvent ?

Céline Lis-Raoux : "Aujourd'hui le cancer touche beaucoup de gens jeunes, et c'est une maladie qui est en voie de chronicisation. Auparavant, il touchait surtout les plus de 65 ans qui ne recherchaient pas un emploi après leur cancer. Aujourd'hui ce sont des gens qui suivent des traitements pendant plusieurs années et qui ensuite veulent retrouver leur emploi ou en trouver un autre."

Quel est l'enjeu majeur, le retour à l'emploi ou le maintien dans l'emploi ?

Céline Lis-Raoux : "Il est plus simple de garder son emploi et de le retrouver après. Un actif sur trois a perdu ou quitté son emploi dans les deux ans après son cancer, et un salarié sur trois déclare n'avoir bénéficié d'aucune mesure pour l'aider durant son traitement. Le cancer est encore un tabou dans l'entreprise.

Que vous disent les femmes et les hommes atteints d'un cancer ?

Céline Lis-Raoux : "Est-ce que je vais être capable de revenir ? J'ai l'impression que mes compétences et mes capacités ne sont plus les mêmes. Elles ont aussi besoin d'être rassurées sur le sens de leur travail. Beaucoup de femmes nous disent : j'ai fait ça pendant des années et je m'aperçois que ça n'a pas de sens."

C'est l'occasion d'une prise de conscience ?

Céline Lis-Raoux : "Oui, volonté de conserver son travail, mais avec un petit plus. Les femmes qui repartent vers l'emploi ont peur mais elles ont aussi envie de beaucoup donner. Elles ont le sentiment que le cancer leur a appris des choses sur elles-mêmes".

Travail et cancer, den mêux mots qui se conjuguent de plus au présent.
Travail et cancer, den mêux mots qui se conjuguent de plus au présent. (MAXPPP)