On ne pouvait pas le rater, France info

Vous chantez faux ? La science a besoin de vous !

Une étude faite par des chercheurs lyonnais cherche à en savoir plus sur ceux qui ne chantent pas comme il faut, qui chantent faux. Et ça n'a pas échappé à Olivia Leray.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Une partition. Photo d\'illustration.
Une partition. Photo d'illustration. (LLATAS EDITH / RADIO FRANCE)

Et si chanter faux pouvait enfin servir ? Il faut se rendre à l'évidence, beaucoup d'entre nous n'ont pas vraiment la fibre musicale. 

Donc, si vous n'êtes pas de ce genre :

Mais plus de ce genre :

C'est votre revanche ! Vous avez le droit de chanter parce que la science a besoin de vous pour faire avancer la cause des gens qui chantent faux ! Ça s'appelle rendre service à la nation et en plus c'est un job de rêve puisque vous êtes payés.

Pour mieux comprendre ce qui se passe dans le cerveau quand on écoute de la musique

Ce sont des chercheurs lyonnais qui lancent cet appel à candidats, des candidats qui n'ont donc pas l'oreille musicale et qui ne chantent pas juste. Le but : mieux comprendre ce qui se joue dans le cerveau quand on entend de la musique, quelle perception on en a, comment ça marche là-dedans au contact de la musique ?
Vous pourrez aussi tester un entraînement sur une année, entraînement pour améliorer votre oreille musicale parce que chanter faux n'est pas une fin en soi.

Pour participer, c'est très simple. Vous devez au préalable réaliser un test disponible sur internet. Si vous êtes un bon candidat, les chercheurs vous rappellent. Par exemple dans le test vous devez dire si deux mélodies se ressemblent, si les notes sont similaires. Si vous ne réussissez pas le test, vous êtes le candidat idéal. Rendez-vous sur form.crnl.fr.

Une partition. Photo d\'illustration.
Une partition. Photo d'illustration. (LLATAS EDITH / RADIO FRANCE)