On ne pouvait pas le rater, France info

On ne pouvait pas le rater. Une visite de la salle de contrôle du réacteur 4 de Tchernobyl pour vos prochaines vacances ?

La centrale nucléaire de Tchernobyl en Ukraine vient d'être déclaré "attraction touristique" par le président de ce pays. on peut désormais visiter la salle de contrôle du réacteur N°4. Celui qui est à l'origine de l'explosion.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Des touristes visitent la centrale de Tchernobyl (Ukraine), le 15 août 2019.
Des touristes visitent la centrale de Tchernobyl (Ukraine), le 15 août 2019. (GENYA SAVILOV / AFP)

Trente-trois ans seulement après le 26 Avril 1986. Trente-trois ans après le pire accident nucléaire de tous les temps à Tchernobyl en Ukraine. Vous pouvez désormais visiter la salle de contrôle du réacteur 4. Ce même réacteur, à l'origine de la catastrophe, car c'est de là qu'est parti la fusion qui a tout fait exploser. La pièce présenterait toujours un taux de radiation 40 000 fois supérieur à la normale.
Le média américain CNN précise que les visiteurs ne pourront y entrer qu'avec des casques des combinaisons et des masques. Temps de la visite : cinq minutes... En sortant, il faudra passer des tests pour mesurer le niveau d'exposition aux radiations.

La décision nous vient du président Volodymyr Zelensky : il vient de déclarer "attraction touristique" cette région autour de Tchernobyl. C'est déja le cas depuis quelques mois, après la diffusion de l'excellente série Chernobyl sur HBO en mai 2019, la fréquentation du site aurait augmenté de 40% par rapport a l'an dernier. 

La magnifique génération des instagrammeuses et des influenceurs

Ils vont sur place, en détente, pour faire un selfie et dire "J'y étais". Il y'en a en sous-vêtement, avec un pouce en l'air, d'autres avec des lunettes de soleil et tout est fait pour les accueillir dans les meilleures conditions : vente de fausses combinaisons, stand de glaces...

Il y a plusieurs dizaines de milliers de touristes qui visitent Tchernobyl chaque année. Et visiblement le nouveau président Ukrainien est bien décidé à exploiter ce phénomène.

 

Des touristes visitent la centrale de Tchernobyl (Ukraine), le 15 août 2019.
Des touristes visitent la centrale de Tchernobyl (Ukraine), le 15 août 2019. (GENYA SAVILOV / AFP)