On ne pouvait pas le rater, France info

On ne pouvait pas le rater. Une ministre qui déguste dans Top Chef !

La ministre de la Transition écologique Barbara Pompili était l'invitée de l'émission "Top Chef" mercredi pour goûter les plats des candidats. Et ça n'a pas échappé à Olivia Leray.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
La ministre de la Transition écologique Barbara Pompili
La ministre de la Transition écologique Barbara Pompili (ARNAUD JOURNOIS / MAXPPP)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

La ministre de la Transition écologique Barbara Pompili était l'invitée de l'émission culinaire "Top Chef" mercredi 7 avril sur M6. L'objectif selon un de ces conseillers était de "parler d’écologie dans des médias dont ce n’est pas le cœur de métier".

Créer un plat porteur d'un message sur l'écologie

La ministre a donc dégusté les créations des candidats en toute fin d'émission. Leur défi était de créer un plat engagé, pas forcément beau, mais porteur d'un message, d'une démarche écologiste. Le plat de Sarah a particulièrement retenu l'attention. La jeune cheffe a choisi de travailler autour des insectes pour dénoncer l'utilisation excessive des insecticides et des pesticides.

La séquence a fait rire jaune certains internautes sur Twitter. Puisque en octobre dernier la ministre assumait complètement la réintroduction temporaire des néonicotinoïdes tueurs d'abeilles pour la filière betterave.

"Pompili qui fait semblant de s'émouvoir du sort des pollinisateurs après avoir réintroduit les néocotinoïdes", relève Anaïs, une internaute. "Mdr Sarah, elle aurait dû mettre de la betterave aux néocotinoïdes dans son assiette à Pompili pour être bien dans le sujet", ironise un twitto. Un autre internaute a suggéré qu'"un candidat devrait apporter une assiette vide en hommage à la politique écologique du gouvernement". Mais pas de panique, avec un bout de plastique dans l'assiette et un plat marée noire sur son lit de sauce pétrole, je pense qu'on va avoir une grosse prise de conscience collective !

La ministre de la Transition écologique Barbara Pompili
La ministre de la Transition écologique Barbara Pompili (ARNAUD JOURNOIS / MAXPPP)