On ne pouvait pas le rater, France info

On ne pouvait pas le rater. Un buste d'Hitler et un drapeau nazi cachés dans les sous-sols du Sénat

Depuis 75 ans, des reliques nazies sont entreprosées dans les réserves ou les archives du Palais du Luxembourg, a révélé "Le Monde".

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le Palais du Luxembourg, à Paris, le 26 mars 2019.
Le Palais du Luxembourg, à Paris, le 26 mars 2019. (PETER SCHICKERT / PICTURE ALLIANCE)

Un drapeau nazi et un buste d'Hitler dans les caves du Sénat. Le Monde a révélé mardi 3 septembre la présence de reliques nazies cachées dans les sous-sols de la chambre haute du Parlement français. Depuis 75 ans, ces reliques dorment dans les réserves ou dans les archives du Palais du Luxembourg à Paris. Le buste du Führer qui fait 35 centimètres de haut et le drapeau nazi de deux mètre sur trois sont passés inaperçus par les parlementaires. C'est en tout cas ce qu'ils disent : pas vu, pas entendu parlé.

Origine du buste "inconnue"

Pour tenter de comprendre pourquoi de tels objets sont gardés et comment ils sont arrivés là, Le Monde a poursuivi son enquête. Pendant l'occupation, c'est l'armée de l'air allemande qui habitait le Palais du Luxembourg. À la Libération, sur les photos, on distingue bien des portraits d'Hitler à l’intérieur, mais pas le buste. Au moment du nettoyage et de l'inventaire du Palais en 1949, il n'y avait toujours pas de buste.

Réveille par Le Monde, le Sénat s'est décidé à communiquer. Dans un document de cinq pages, on apprend que plusieurs objets ont effectivement été laissés par les Allemands dans les réserves du Palais du Luxembourg, dont ce fameux buste du Führer. L'origine et l'auteur de ce buste demeurent en revanche inconnus. Il n'y a pas d'explications non plus, sur le fait que le buste soit resté caché. "L’homme, écrivait André Malraux, est ce qu’il cache : un misérable petit tas de secrets", écrit Le Monde, "dans ce cas, le Sénat est un modèle du genre, un cachottier hors pair."

Le Palais du Luxembourg, à Paris, le 26 mars 2019.
Le Palais du Luxembourg, à Paris, le 26 mars 2019. (PETER SCHICKERT / PICTURE ALLIANCE)