On ne pouvait pas le rater, France info

On ne pouvait pas le rater sur le Tour. Valentin Madouas : la belle histoire bretonne !

Le coureur français, 29e au classement général, peut compter sur le soutien de ses amis et de sa famille avant de s'attaquer aux Alpes dans les prochains jours.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Valentin Madouas, coureur français de l\'équipe Groupama-FDJ, lors de la 13e étape du Tour de France 2020, le 11 septembre 2020.
Valentin Madouas, coureur français de l'équipe Groupama-FDJ, lors de la 13e étape du Tour de France 2020, le 11 septembre 2020. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

C’est l'histoire du coureur brestois Valentin Madouas. C’est son premier Tour a 24 ans, et il est 29e au classement général. Pour cette dernière semaine,Valentin va avoir un renfort de taille niveau soutien : ses copains bretons, dont son ami d’enfance Germain.

Entre billets d’avions et réservation d’hôtel annulées à cause du Covid-19, Germain était finalement au bord des routes dans l’Ain dimanche. Pas de retrouvailles le lendemain, Valentin Madouas doit rester dans sa bulle. Mais, sur l'application Whatsapp, il m’a parlé de son pote et j’ai fait passer le mot à Germain : "C'est un bon vivant, il aime la bonne nourriture et les bonnes boissons", sourit Valentin. Réponse de l'intéressé : "Lui aussi est un bon vivant, mais seulement en hiver. Il sait se concentrer et faire des sacrifices quand il est en compétition."

Sa famille l'aperçoit quelques secondes

Juste à côté de Germain, il y avait notamment le papa de Valentin Madouas, sa maman, sa soeur, et sa compagne, tout le monde a fait le déplacement pour cette semaine alpestre. Eux non plus ne verront pas Valentin sur ce jour de repos. Dimanche, ils l’ont aperçu quelques secondes après avoir attendu plusieurs heures sous 34°. Je peux vous dire que ça c’est de l’amour parce que les Bretons, ils n'ont pas franchement l’habitude des 34 degrés.

Mais comme un symbole pour Valentin Madouas et ses proches, le Tour de France 2021 partira de Brest ! Ça fera moins de chaleur, moins de route à parcourir et moins de congés à poser pour cette belle bande de Bretons !

Valentin Madouas, coureur français de l\'équipe Groupama-FDJ, lors de la 13e étape du Tour de France 2020, le 11 septembre 2020.
Valentin Madouas, coureur français de l'équipe Groupama-FDJ, lors de la 13e étape du Tour de France 2020, le 11 septembre 2020. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)