On ne pouvait pas le rater : qui n'a pas son avis sur le "sous-marins gate" ?

écouter (3min)

Les réactions se succèdent au sujet de la crise des sous-marins australiens. Et ça n'a pas échappé à Olivia Leray. 

Article rédigé par
Olivia Leray - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
"Le Tonnant" (au premier plan) et "le Foudroyant", deux sous-marins nucléaires français lanceurs d'engins. (Photo d'illustration) (MYCHELE DANIAU / AFP)

C'est l’info qu’on ne pouvait pas rater, et qui n'en finit pas de faire réagir : la crise des sous-marins, et la rupture du contrat par l'Australie pour la construction de 12 sous-marins français. Et c'est la foire aux avis, depuis une semaine. Alors à mon tour d'en avoir un : ce que nous ont fait les Australiens et les Américains, c'est nul. Après tout, tout le monde y va de son avis, alors pourquoi pas moi. 

Parce que tout le monde est sur le dossier. "Un coup de poignard dans le dos" pour la ministre de la Mer, Annick Girardin. Mer, sous-marin, c'est cohérent ... Au suivant ! On n'aurait jamais imaginé avoir l'avis de Philippe Juvin sur des sous-marins, eh bien on l'a eu. Et là aussi, "coup de poignard", "coup de Trafalgar", le bingo est quasi rempli. Il nous manque l'instant "Biden fait du Trump". le voilà, chez Éric Ciotti. On a aussi l'instant "allié pas fiable" et "je vous l'avais toujours dit moi je savais" par Jean-Luc Mélenchon... Vraiment, tout le monde est sur le dossier. Et la suite est à écouter ici. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers On ne pouvait pas le rater

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.