On ne pouvait pas le rater, France info

On ne pouvait pas le rater. Quand Jean Lassalle inspire un court-métrage avec un enterrement

La vidéo de Jean Lassalle racontant son premier enterrement devient virale. Son récit va même être transformé en court-métrage.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Jean Lassalle, député, à l\'Assemblée nationale, le 4 juin 2019.
Jean Lassalle, député, à l'Assemblée nationale, le 4 juin 2019. (LUCAS BARIOULET / AFP)

Vous vous souvenez peut-être de cette incroyable vidéo postée il y a quatre ans sur la chaîne YouTube du MoDem. Elle refait surface depuis quelques jours avec plus de deux millions de vues. Jean Lassalle, ex-candidat à la présidentielle de 2017 et député originaire du Béarn est à un déjeuner et il raconte son premier enterrement en tant que maire du village de Lourdios-Ichère. Il a tout juste 21 ans et ça fait trois jours qu'il est élu.

Le prêtre fait un malaise et s’effondre devant l’assemblée. Le jeune maire et son adjoint vont donc traîner l’homme de foi jusqu'à la sacristie. Jean Lassalle appelle le médecin et un nouveau curé arrive à l'église. Il arrive, dans la précipitation, se prend les pieds dans une tringle de tapis et vient s'encastrer sur l'angle du cercueil. Il s'effondre à son tour. Le troisième prêtre pourra enfin officier normalement.

L'histoire vient d'être adaptée en court-métrage, par le scénariste palois Roland Alibert. Il s'appelle L'enterrement. Le public pourra le découvrir l'année prochaine dans plusieurs cinémas de Nouvelle-Aquitaine.

Jean Lassalle rappelle au Parisien qu'il ne savait absolument pas qu'il était filmé. On a le droit d'émettre quelques doutes, parce qu'il est quand même face caméra, mais bon, pour sa défense on est plutôt en fin de déjeuner et entre deux phrases le candidat à la présidentielle 2022 reprend quelques gorgées de vin rouge.

Jean Lassalle, député, à l\'Assemblée nationale, le 4 juin 2019.
Jean Lassalle, député, à l'Assemblée nationale, le 4 juin 2019. (LUCAS BARIOULET / AFP)