On ne pouvait pas le rater : l'Arc de Triomphe se déshabille

écouter (153min)

Le célèbre monument parisien, empaqueté par 25 000 m² de tissu se découvre peu à peu. L'œuvre de Christo, très critiquée à son installation, a finalement réussi à séduire.

Article rédigé par
Olivia Leray - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le démontage de l'œuvre de Christo sur l'Arc de Triomphe a débuté lundi 4 octobre. (OLIVIER CORSAN / MAXPPP)

Apres deux semaines d'exposition, l'Arc de Triomphe, à Paris, retrouve son aspect traditionnel. L'emballage version Christo et Jeanne-Claude a commencé à être retiré lundi 4 octobre. Un soulagement pour certains. L'œuvre d'art, autant applaudie que conspuée, n'a pas fait (du tout) l'unanimité, s'attirant de nombreuses critiques sur les réseaux sociaux.

Mais finalement, est-ce qu'il ne va pas nous manquer cet Arc de Triomphe empaqueté ? À l'emballage, on était révolté. À mi-chemin, on était stupéfait. Et au déballage, on en voulait encore... Une internaute sur Twitter résume : "L'oeuvre de Christo sur l'Arc de Triomphe était détestée et a fini adorée sans qu'on comprenne vraiment la raison." 

Ça veut bien dire que l'œuvre est réussie, ça veut aussi dire qu'en France, on râle, et on aime râler. La suite à s'écouter ici.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.