On ne pouvait pas le rater, France info

La France a célébré la "presque" Fête de la musique

Le ministre de la Culture avait appelé à respecter les gestes barrières pendant la Fête de la musique. Mais ça ne s'est pas passé comme prévu, et ça n'a pas échappé à Olivia Leray.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Des personnes dansent lors de la Fête de la musique, le 21 juin 2020 à Paris.
Des personnes dansent lors de la Fête de la musique, le 21 juin 2020 à Paris. (ABDULMONAM EASSA / AFP)

Dimanche soir, la France a célébré la Fête de la musique. Enfin, la ''presque" Fête de la musique, puisque le ministre de la Culture Franck Riester avait prévenu : Il fallait être raisonnable. Et forcément vous le sentez venir, ça ne s'est pas passé comme prévu. Forcément vous le sentez venir : on va se faire taper sur les doigts.

C'était évident. On a eu des chants, des danses, et même du pogo un peu partout en France. En même temps, je vois mal quelqu'un proposer un madison géant. Résultat : pas de masques, pas de gestes barrières : la polémique est lancée. Il aurait peut-être fallu prendre exemple sur nos aînés ! Parce qu'on en a eu des moments respect des gestes barrières. Moment gênant mais moment quand même lorsque Patrick Balkany décide de nous faire une petite danse en plein centre-ville au milieu des habitants de Levallois-Perret.


Ça nous rassure, il est en pleine forme Patrick ! Il va mieux qu'en février dernier.
Niveau Fête de la musique post-Covid on a aussi eu la "vélorution" musicale proposée par la municipalité de Paris.


Finalement, vraiment pas grand-chose d'intéressant dimanche. Rien en tout cas qui ne pourra égaler le plus beau moment de toute l'histoire de la Fête de la musique. Souvenez-vous en 2015 : 

Le solstice de François Hollande et Jack Lang, ça nous manquerait presque !

Des personnes dansent lors de la Fête de la musique, le 21 juin 2020 à Paris.
Des personnes dansent lors de la Fête de la musique, le 21 juin 2020 à Paris. (ABDULMONAM EASSA / AFP)