On ne pouvait pas le rater, France info

François Bayrou utilise son droit à la déconnexion... du quotidien des Français

Interrogé sur la notion de richesse, le maire de Pau et Haut-commissaire au Plan a affirmé dimanche qu'un revenu de 4 000 euros correspondait au niveau de vie de la classe moyenne et ça n'a pas échappé à Olivia Leray.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le maire de Pau et Haut-commissaire au Plan, François Bayrou, le 22 septembre 2020.
Le maire de Pau et Haut-commissaire au Plan, François Bayrou, le 22 septembre 2020. (MARTIN BUREAU / AFP)

Ça faisait longtemps qu'on avait pas eu de nouvelles du maire de Pau, et bien tout va bien pour François Bayrou, il est en totale phase avec les Français. Preuve en est cette interview dans l'émission Le Grand Jury RTL dimanche 7 février. On l'interroge sur la possibilité de faire contribuer davantage les plus riches en période de Covid-19. Mais la question c'est : à partir de quel montant de revenu est-on riche ? La suite va vous étonner :

Est-on riche avec un revenu de 4 000 euros par mois ? "On est de la classe moyenne", répond François Bayrou. Voici donc en exclusivité selon le président du Modem un reportage sur la classe moyenne :

Selon l'INSEE la classe moyenne : c'est 1 750 euros par mois si on est seul, 3 680 euros pour un couple alors François Bayrou a bien précisé sa pensée au journal Sud Ouest : "Je parlais d'un ménage. 4 000 euros c'est deux salaires à 2 000 euros, on ne peut pas dire que ce soit un ménage riche". Mais dans Le Grand Jury la précision n'était pas "sortie" tout de suite, il a un peu ramé. Après, vous me direz, le droit à la déconnexion est légal chez nous. Légal et bien utilisé par les politiques.

On se souvient bien évidemment du pain au chocolat de Jean-François Copé :

-

Ou du ticket de métro de Nathalie Kosciusko-Morizet :

Mais mon préféré c'est quand meme Myriam El Khomri et le CDD en 2015. La ministre du Travail a bien du mal à savoir combien de fois le contrat à durée déterminée peut être renouvelé :

Le maire de Pau et Haut-commissaire au Plan, François Bayrou, le 22 septembre 2020.
Le maire de Pau et Haut-commissaire au Plan, François Bayrou, le 22 septembre 2020. (MARTIN BUREAU / AFP)