Nouveau monde, France info

Vitres de smartphones : comment les renforcer ?

La fragilité des vitres de téléphones mobiles est une vraie plaie de la vie moderne contre laquelle les marques cherchent actuellement des solutions.

(Ecran d'iPhone brisé © JC)

Verre renforcé... mais pas assez

Si les smartphones sont de plus en plus sophistiqués, malheureusement les écrans sont toujours aussi fragiles. En fonction de la manière dont un appareil tombe par terre, il peut, soit, s'en remettre miraculeusement, soit, exploser en mille morceaux.  La plupart des constructeurs utilisent un verre renforcé baptisé Gorilla Glass, fabriqué par la société américaine Corning. Mais cela ne suffit pas. Un autre matériau, le verre saphir, envisagé un temps pour équiper le dernier iPhone, est plus résistant mais très cher. On ne le trouve que sur certains produits très haut de gamme comme le dernier téléphone de la marque Vertu (Signature Touch). A défaut, on peut utiliser une coque ou une fine protection d'écran. Les films souples protègent des rayures mais pas vraiment contre la casse. Les vitres de protection semi-rigides sont plus efficaces mais pas à 100%. En plus, tout cela reste contraignant et onéreux.

Protection "intelligente"

 

Apple a déposé un brevet pour un mécanisme de protection d'écran "intelligent". Le système, baptisé "protection d’écran active pour les périphériques électroniques", se compose de petits onglets motorisés qui viendraient recouvrir les coins de l'écran pour absorber les chocs en cas de chute. Pour détecter la chute, le dispositif utiliserait les capteurs de mouvements du téléphone et peut-être aussi la caméra et le micro. Concrètement : si votre iPhone vous échappe, la protection s'active automatiquement en quelques dixièmes de seconde. Cependant, cela paraît quand même un peu compliqué et ce n'est qu'un brevet, comme les entreprises high-tech en déposent chaque mois des dizaines. Rien ne dit que ce système verra réellement le jour.

 

Des smartphones incassables

 

Motorola vient de sortie un nouveau smartphone, le Droid Turbo 2, présenté comme littéralement incassable. L'écran se compose de plusieurs couches, dont une plaque d'aluminium, une vitre renforcée et une protection intégrée. Il résisterait à une chute sur du béton, là où les autres smartphones volent en éclats. On ne l'a pas testé pour voir si Motorola dit vrai. De tout façon, ce produit devrait être réservé aux abonnés de l'opérateur américain Verizon. 

Mauvais pour l'image de marque

La fragilité des écrans est une bonne affaire pour les réparateurs en tout genre qui fleurissent ici et là. Cependant, ce n'est pas bon pour l'image de marque des constructeurs. Ces derniers ont donc tout intérêt à améliorer la solidité de leurs couteux joujoux.

 

(Ecran d'iPhone brisé © JC)